Houssem Belkacemi est mort noyé et l'enquête se poursuit toujours

Houssem Belkacemi est mort noyé et l'enquête se poursuit toujours

Les résultats préliminaires de l'autopsie effectuée sur le cadavre de l'enfant Houssem Belkacemi par le médecin légiste de l’hôpital de Douéra (Alger) ont démontré que l'enfant était mort noyé dans une mare d'eau située entre Bou-Ismail et Khemisti (Tipasa), tandis que l'enquête judiciaire se poursuit toujours en vue élucider cette affaire, a appris l'APS de sources sécuritaires.

Le cadavre du petit Houssem, disparu mercredi dernier du domicile familial situé à la cité des Neuf Martyrs à Bou-Ismail, ne porte aucune trace de violence physique, selon la constatation effectuée par le médecin légiste de l’hôpital de Douéra, qui a affirmé que l'enfant était mort depuis trois jours, en attendant les résultats définitifs du rapport du médecin légiste, a-t-on précisé de mêmes sources.

Parallèlement, l'enquête se poursuit avec les individus arrêtés dont le demi-frère de Houssem et deux de ses amis, sur un conflit d'ordre financier, tandis que les équipes de la gendarmerie poursuivent les recherches en vue de récupérer les habits de l'enfant (chemise et chaussure) qui n'ont pas été retrouvés au niveau de la mare, toujours selon les mêmes sources.

Les services de la gendarmerie ont retrouvé samedi Houssem Belkacemi mort dans une mare d'eau, non loin de son domicile familial, suite à un appel reçu sur le numéro vert de la protection civile.

Un véhicule, en lien avec l'affaire, avait été saisi vendredi dans un garage près du domicile familial grâce à la brigade cynotechnique qui a eu recours aux vêtements de l'enfant, indique la même source.

APS

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?