Opération de charme de la douane en direction des voyageurs à Batna

Opération de charme de la douane en direction des voyageurs à Batna

Les membres de la communauté algérienne, notamment les personnes qui vivent à l'étranger ont été surpris à leur arrivée par l'accueil chaleureux érigé par l'ensemble des douaniers insinuant la bienvenue.

Selon Belahrache, inspecteur général des douanes au niveau de l'aéroport Mustapha-Ben-Boulaid de Batna, la direction générale souhaite améliorer les prestations douanières durant la saison estivale : respect strict du dispositif de facilitation des procédures, prise en charge de l'accomplissement des formalités du TPD à bord des navires et avions au départ comme à l'arrivée… Selon l'inspecteur général, la note vise à améliorer l’accueil notamment en matière de réduction des délais de traitement des voyageurs dans les enceintes portuaires, aéroportuaire et postes frontaliers terrestres.

A ce sujet, quelques recommandations nous ont été précisées. Exemples ? A l'entrée en Algérie, le voyageur bénéficie de la franchise des droits et taxes pour les effets et objets personnel qui comprennent tous les articles neufs ou usagés dont le voyageur peut avoir raisonnablement besoin pour son usage personnel au cours de son voyage, à l’exclusion de toute marchandise importée à des fins commerciales. Les marchandises présentées par le voyageur et destinées à son usage personnel ou familial lorsque leur valeur n’excède pas 1.000 Da. Autres ,comme la déclaration en douane à leur arrivée dans le pays, les voyageurs sont tenus de déclarer les marchandises importées et d’acquitter les droits et taxes exigibles lorsque la valeur est supérieure au montant de la franchise. Les voyageurs sont autorisés à effectuer une déclaration verbale pour les marchandises qui les accompagnent. Toutefois, lorsque les marchandises présentées revêtent un caractère commercial, les agents des douanes peuvent exiger une déclaration écrite comme pour le régime de la mise à la consommation ou une déclaration simplifiée.

Les facilités en matière de contrôle

Les voyageurs arrivant par voie aérienne ou par voie maritime, n’ayant pas de marchandises admissibles en franchise des droits et taxes peuvent emprunter le couloir vert qui porte l’inscription «Rien à déclarer». Pour ce qui est de devises, les billets de banque ou autres moyens de paiement peuvent être ramenés sans limitation de montant. Toutefois à l’entrée du territoire national, le voyageur doit déclarer les sommes, les moyens de paiement ainsi que les bijoux d’or, de platine et d’argent, sur un imprimé dont une partie est conservée par les services de douane. Quant aux formalités pour les véhicules, on apprend que les automobiles, caravanes, avions et embarcations sont admis en franchise temporaire. Une carte touristique, valable 3 mois, est délivrée à l’arrivée, par les bureaux de douanes. La carte internationale d’assurance n’étant pas admise, la souscription d’une assurance frontière est obligatoire.

Abdelmadjid Benyahia

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?