Ouvrez donc ce débat, Monsieur Ouyahia !

Ahmed Ouyahia, le mandarin
Ahmed Ouyahia, le mandarin

"Il n’y a jamais eu de débat national économique ouvert. Il y a eu plutôt des débats d’experts" tels sont les propos de Ahmed Ouyahia rapportés par El Watan.

Abracadabra ! C'est Ahmed Ouyahia, en personne, qui se plaint de l'absence de ce débat. Renversant ! Un débat que lui, le serviteur de l'Etat, a fermé et interdit à toutes celles et tous ceux qui ne rentrent pas les rangs du système.

Il était plusieurs fois ministre, plusieurs fois Premier ministre sans avoir jamais ni initié ni permis ce débat. Ouyahia, le malin, l'aurait-il oublié ?

Il pouvait, il aurait pu, il aurait dû instaurer ce débat à la télévision nationale. Il ne l'a pas fait.

Qu'il commence, lui, le secrétaire général du RND, parti au pouvoir et de l'administration, lui, directeur de cabinet, lui ancien ministre d'Etat, à se soumettre à cet exercice démocratique mais combien périlleux pour celui qui a du foin dans le ventre.

Qu'il propose à la télévision de l'inviter pour débattre avec l'opposition des problèmes économiques. Y a-t-il pensé ?

Bien sûr, il ne le fera pas, il ne le fera jamais, car pour parler économie il faudrait d'abord parler politique. Monsieur Ouyahia préfère en réalité les monologues et les discours lénifiant le programme de "Fakhamatouhou" !

Et, sur ce volet, comme sur d'autres, Ahmed Ouyahia n'acceptera jamais de signer son acte de décès politique tant il sait à quel degré la fraude, l'incurie, le despotisme, le népotisme, la corruption, le pouvoir de l'argent ont gangrené le système politique algérien.

Il n'acceptera jamais que les Algériens le découvrent face à des opposants algériens aux engagements, aux compétences et à intégrité avérés. La contradiction n'est pas sa première des vertus.

Mais nous vous prenons au mot et prenons le risque de faire fi de ce que vous êtes. Alors chiche, Monsieur Ahmed Ouyahia, instaurez ce débat sur l'Algérie !

Vous avez les moyens et le pouvoir de le faire, n'est-ce pas ! Faites-le. Pour le bien de cette Algérie que vous dites porter dans le cœur.

Achour Boufetta

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (6) | Réagir ?

avatar
Atala Atlale

@ M. Kamel Mehri. On m'a déjà reproché cette angélisme de rêveur invétéré !

Mais je me dis que tout a une fin. Dieu lorsqu'il a créé les mondes, et l'homme en particulier, il a aussi décidé qu'il y aura une fin au terme de laquelle l'homme devra rendre des comptes sur ses actes. Les démocraties, les vraies ont compris cela et c'est pourquoi chez elles l'homme reste comptable devant la justice, celle qui est au dessus de tous avant celle de Dieu !

Et ainsi peut-être que Dieu atténuera y-il son jugement à l'égard de ceux qui sont en train de détruire le pays. Pour ma part le mal est profond et difficile à traiter mais pas impossible pour les hommes doués de bon sens et investis d'autorité.

J'ai apprécié votre contribution surtout pour sa sincérité. Saha ftourek Monsieur.

En ce qui concerne le Président du Rnd, je me dis qu'il doit chercher àcalquer en vain un personnage illustre que l'histoire a pu inscrire dans ses pages. Mais franchement je n'en trouve pas de flatteur en ce qui le concerne. Au risque de me répéter j'aimerais bien le voir sur un plateau face à Messieurs Benouari Ali ou Sofiane Djilali. Sans souffleur ! J'insiste là dessus ! Un souffleur pourquoi ? Mais parce que nous vivons une pièce de théâtre qui n'en finit pas de nous provoquer, tellement l'incompétence et tous les fléaux qui peuvent atteindre une société règnent encore durablement !

avatar
Kamel Mehri

@ Atala Atlale

En vous lisant, je croyais rêver. Mais mon cher lecteur du site « le Matin. dz, vous avez soumis une idée ou plutôt un DÉFI à notre si ARRIFOU Ouyahia qui ne risque pas d’être pris en compte par les décideurs et leurs LAUDATEURS ? Seulement, cette « OLIGARCHIE »qui est à la tête de cette Algérie n’en a cure de nos interventions et de tout ce que nous pensons. Ceux-ci ne répondent jamais aux différents simples courriers de nos compatriotes, alors quoi attendre d’un DÉFI lancé à brûle-pourpoint par un internaute insignifiant pour eux ? Ces gens-là sont des incapables et des médiocres sur tous les points. Donc, en l’espèce, on ne peut comparer une 2CHE à une Rolls-Royce, malgré les dernières médisances à l’encontre de Mr Benouari, qui à chaque fois essaie d’apporter des explications en réponse à tous ses détracteurs. À chacun sa place et « DZ » finira bien par se lever comme un seul homme pour faire dégager cette MAFIA et la mettre dans la poubelle de l’Histoire d’un peuple aliéné depuis sa pseudo Indépendance. Il ne nous reste plus qu’à espérer en de jours meilleurs pour notre « ALGÉRIE » que nous aimons tant. N’est pas algérien qui veut mon cher « ATALA ATLALE ».

Depuis 1962, une fausse OPA sans délais imparti a été lancée pour que les barons de l’ALN/FLN et consorts prennent le pays en otage afin qu’il devienne le leur, sans partage. Le peuple n’a jamais été consulté ; et si consultation il y a eu, les résultats ont toujours été. . .

De par l’expérience d’algérien « LAMBDA » qui est la mienne, je peux rappeler que le petit peuple d’Algérie, dans sa majorité EXÈCRE ce pouvoir par-dessus tout. Et dire que ces GUEUX se disent MUSLIMS en construisant une Mosquée d’un montant faramineux, alors que des citoyens font les poubelles. Elles sont où les valeurs dont ils se

Merci de m’avoir lu

RESTONS AUX AGUÊTS, et FAISONS TRAVAILLER NOS CIBOULOTS

visualisation: 2 / 6