Déclaration de soutien aux frères du Rif

Déclaration de soutien aux frères du Rif

Ce qui est en train de se passer au Rif marocain ne peut et ne doit nous laisser indifférents, et sans réaction : non seulement en tant que militants du mouvement amazigh et démocratique algérien, mais aussi en tant que nord-africains soucieux de la stabilité de notre région et de son avenir.

L’attitude autoritaire du pouvoir marocain, son approche répressive dans la gestion des événements du Rif (Al-Hoceima) est la preuve tangible que la mémoire des régimes autoritaires est très courte.

Au lieu de s’attaquer aux racines de la crise, d’arrêter un diagnostic juste des frustrations et des colères qui couvent au sein de la population, la répression physique et morale à été privilégiée, avec procès d’intentions et accusations à odeur de déjà entendu !

Or, tout le monde sait que la répression nourrit la crise au lieu de la solutionner, que la répression ne peut qu'aggraver la situation et provoquer des dérapages que personne, gouvernement et mouvements sociaux ne peuvent contrôler !

Une révolte écrasée par la répression reviendra tôt au tard, et le feu s’allumera de nouveau. Cela n’est pas sans rappeler ce qui s’est passe en Kabylie et au M'zab .

En notre qualité de citoyens de Tamazgha :

- Nous témoignons notre solidarité pleine et entière et indéfectible à nos frères du Rif

- Nous condamnons avec la plus grande fermeté la répression subei par les animatrices et les animateurs du mouvement de contestation du Rif .

- Nous revendiquons la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus victimes de la police politique et l’arrêt de toutes les atteintes aux libertés démocratiques, d’expression et de manifestation .

- Nous saluons le mouvement de solidarité des autres régions du Maroc avec le mouvement de contestation du Rif.

- Nous appelons à constituer un comité international de solidarité avec le mouvement de contestation de nos frères du Rif.

C’est une vision globale qui doit guider notre réflexion et nos actions actuelles et à venir concernant l’analyse et la gestion des problèmes qui surgiront, inévitablement, dans notre région. Nous devons rompre avec les positions fragmentaires, sans ambitions, qui consistent à jeter de l’huile sur le feu sans anticiper sur les conséquences de nos actions.

Être solidaire avec le Rif, le M'zab ou la Kabylie doit être un sentiment et un acte généreux qui ambitionne la recherche des solutions, les meilleures, aux problèmes qui se posent d’un côté ou de l’autre des frontières, ces frontières d’ailleurs que nous refusons qu’elles soient otages de sacralisation nourrie par un chauvinisme dévastateur .nous en revendiquons simplement l’ouverture. De leur fermeture, les peuples de Tamazgha en ont suffisamment souffert.

Notre élan de solidarité doit se situer au-delà d’une manifestation sporadique c’est pour cela qu’il faudra l’inscrire dans la durée pour nous ouvrir des perspectives de la tenue d’états généraux qui déboucheront sur des Pôles Populaires de Convergences Citoyennes au niveau de Tamazgha.

Les premiers signataires :

1- Said Khelil, militant et ancien premier secrétaire du FFS, Tizi-Ouzou
- Chemakh Said, enseignant universitaire en linguistique amazighe, Tizi-Ouzou
- Boukhari Said, militant du MCB,enseignant en Retraite , Tizi-Ouzou
- Ali Ait Djoudi, journaliste, militant
- Lahlou Mohamed Professeur d'université, Tizi-Ouzou
- Laoufi Amar, Doctorant ne littérature Amazighe, DLCA Université de Bouira/ INALCO, Paris
- Hacene Loucif - journaliste, France
- Tahar Si Serir - ingénieur en informatique, France
- Aknine Essaid - Militant MCB, France
10- Ben Mamar Boukhalfa - Secrétaire général du FIJDH , France
- Belaidi Lyès, enseignant de Tamazight (PES), Tizi-Ouzou
- Belaid Tagrawla, artiste, Alger
- Shamy les ABRANIS, artiste-compositeur, France
- Oulebsir Rachid, écrivain, Akbou, Bgayet,
- Ferradji Ahmed, Proviseur de lycée, Boghni, Tizi-Ouzou,
- Hachour Madjid, avocat, Tizi-Ouzou
- Sidali Brahim, informaticien, Rouen , France
- Iazzouguen Seddik, enseignant de Tamazight, Tizi-Ouzou.
20 - Alik Koussaila, enseignant universitaire en linguistique amazighe, UMMTO, Tizi-Ouzou
- Amatoui Amirouche, enseignant universitaire en linguistique amazighe, UMMTO, Tizi-Ouzou
- Said Sanae, étudiante-chercheuse en Langue amazighe, Aix, Marseille
- Idir Tazerout, journaliste, Alger.
- Boumghar Abdenour entrepreneur, Tizi-Ouzou
- Akaour Rachid, ingénieur en Génie Mécanique, Montréal, Québec
- Dahliz Tin Tahar, Fonctionnaire Tizi-ouzou
- Amara Meziane, ingénieur, Tizi-Ouzou
- Salhi Said, vice président de la LADDH, vice coordinateur CMODH M
- Touati Ramdane Doctorant en linguistique berbère, Aix-Marseille Université.
30 - Mahrez Bouiche - enseignant chercheur a L'université de Bejaia
- Salah Ait Ouarab - juriste, France
- Youcef Djaroune - Etudiant , France
- Samia Arhab Medecin , France
- Akli Drouez - Ecrivain , France
- Gacem Mokrane - journaliste . Tizi-Ouzou
- Ali Temouche , Journaliste ,France
- Mamart Arezki - Sociologue France
-Mohamed Gaya - Militant , France
- Habib Youcef Président de l'Association des Amis de l’Académie Berbère , France
40 - Hadjou Sadek , Militant Associatif , France
- Akli Mameri , France - Animateur
-.Ali GuEnoune - Historien ,France
- Mhend Taferka - responsable et fondateur de l'Association Taferka , France -
- Nait Abedelah Mohamed . Militant , poète , Tizi-Ouzou
- Nait Ouakli Rachid - Militant , Tizi-Ouzou
- Nacer Bouzidi -Syndicaliste . France
- Salem Azzouk - militant MCB , Alger
- Ben Addi Slimane - journaliste , France
- Hocine Gasmi - journaliste , France
50 - Chemim Mokrane - militant , Auteur , Belgique
- Athmani -Auteur - compositeur , France
- Ahmed Said Boudjemà - ancien maire . Tizi-Ouzou
- Nait Mohand Belaid - ancien cadre du FFS , France
- Mokrane Neddaf - comédien , France
- kheteah Boukhalfa - Militant , France
- Amrane Issula - Artiste , France -
- Bellil Youcef - ancien Maire .France
- Malek Abderrahmane - conseiller d'insertion Professionnelle , Marseille
- Touileb Fadhila, Traductrice interprète, France
60- Rachid Beguenane, Professeur , Canada
- Zohra Awrass Bouras , Militante des Droits de L'homme ,Membre du Forum de la Jeunesse Africaine pour le
Dialogue et la Paix, El Bayadh
- Hamid Chalal, Universitaire, France
- Idir Ounoughène, dentiste - Tizi-Ouzou
- Nadia Amalou , présidente de l'ASAFA , France
- Said Ould Oulhadj , ancien cadre du FFS, Tizi-Ouzou
- Zalani Azedine , Juriste , France
- Ahmed Djenadi , Producteur Réalisateur, Béjaia
- Mougari Said , chargé des Travaux , France
- Hakim Fodil , Artiste, France
70 - Khelifi Sofiane , Avocat , Tizi Ouzou
- Yamina Makhlouf , Présentatrice , France
- Semsoum Lounis , Responsable Associatif , France
- Hamid Anza , Auteur , Compositeur , Béjaia
- Adib Faycel , Chirurgien Dentiste , Tizi-Ouzou
- Hocine Boumedjane , LADDH , Béjaia
- Ait Iftene Hacene Djamel , Cinéaste , Tizi-Ouzou
- Mohand Belkacemi , Retraité , Béjaia
- Djamel Atta , Militant , Boumerdès
- Lalaoui Djamila , Étudiante , France
80 - Bouray Walid , Entrepreneur , Boumerdès
- Smail Metmati , Artiste Calligraphe Berbère , France
- Mahidine Nabil, Directeur artistique, Tubiret
- Oufella Ahmed, retraité de la Culture TO
- Flici Kahina, enseignante universitaire de tamazight Ummto, TO.
- Ait Amer Oussaid Hamz, conseiller, Tubiret
- Ferhat Hakim, technicien, Montréal, Québec.
- Derriche Amar, poète et animateur radio, Maâtka, TO.
- Aliane Khaled, enseignant universitaire de tamazight Ummto, TO.
- Bettahar Mouloud, enseignant de tamazight, Tizi- Gnennif, TO.
90 - Amrouche Farid, enseignant-chercheur, Ummto, TO.
- Chabane Salem, profession libérale, Azazga, TO.
- Aguini Arab, enseignant de Tamazight, Tubiret.
- Laceb Djamel, directeur de collège, Ouacif, TO.
- Firad Laid, retraité de l’Education, At Leqsar, Tubiret
- Bahmed Brahim, enseignant de Tamazight (PEM), Tubiret.
- Cherat Sami, militant associatif, At Yanni, TO.
- Loukad Salah, étudiant en linguistique, Nice, France
- Benini Ali, ex- enseignant de Tamazigh France.
- Tahiri Ahmed, fonctionnaire, Paris, F.
100 - Al Manouti Barahim, employé, Paris, France
- Khermane Akli, Infirmier militant MCB et du Mvt Citoyen 2001, TO
- Idir Rabah, commerçant, TO
- Bellal Nordine, enseignant universitaire de tamazight, Université de Tubiret.
- Ikken Sofiane, avocat, Bgayet
- Adjlane Sofiane, Bgayet.
- Medjkoune Djamal, Akbou, Bgayet
- Ousmer Abderahmane, dentiste, TO.
- Brahim Medjoubi, militant associatif, Nantes, F.-
- Bourouba, enseignant Batna,
110- Ouzlih Tayane, agronome
- Benmihoub Amir, Agent immobilier Alger
- Benguigui Djamila, médecin
- Medjahed hamid, animateut radio Alger.
- Ait Belkacem oulhadj, enseignant retraité, TO.
- Touah belkacem, TO.
- Khiar Enseignant, Rennes, Bretagne France
- Kamela Haddoum , Journaliste, Tizi Ouzou .
- Boukhrouf Belkacem, Universitaire , Tizi Ouzou .
- Moula Houcine , Journaliste , Tizi Ouzou .
- Mourad Hammami, Journaliste, France
- Mouhoub Maouch, lmilitant Opposant , France .
- Hmida Ayachi, journaliste, Homme de Lettre - Alger .
122 -Hicham Aboud, journaliste exilé, France
- Hamid Arab, journaliste.

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Aghioul Aghyoul

J'ai écouté sur Youtoube le "leader" de ce mouvement. sur des vidéos que tout le monde peut consulter et vérifier: ce mouvement revendique l'arabité et l'islamité des plus pures. Or je suis Kabyle et athée, donc ce mouvement est tout sauf mon frère. Non seulement il ne me représente pas, mais il est mon ennemi car opposé à et combatif de mon identité.

avatar
Massine Ait Ameur

C'est ca Soutien aux freres du Rif.. plutot aux freros du Rif, quand aux soeurs du Rif elles peuvent toujours attendre! Soutien khorotoiste.. le peuple du Rif peut toujours attendre.