L'Elysée informe l'APS des activités du président Bouteflika !!!

L'Elysée informe l'APS des activités du président Bouteflika !!!

C'est le comble ! L'agence officielle de presse nous apprend avec du retard que le président Bouteflika a eu un entretien avec son homologue français Emmanuel Macron.

Y a-t-il encore des canaux de communication entre la présidence algérienne et la très officielle Algérie presse service ? Si l'on en croit la dernière information publiée sur son site, concernant l'échange téléphonique entre Bouteflika et Macron, ce n'est pas le cas. En effet, l'APS a été obligée de reprendre le communiqué de la présidence française annonçant une activité diplomatique du président algérien. Hallucinant !

Mais il y a mieux encore. Nous observons que l'agence a pris le temps nécessaire, sans doute pour vérifier l'information auprès des services de communication de la présidence algérienne, puisque sa dépêche est mise en ligne tard le soir bien après les comptes rendus de la presse électronique. L'APS aurait pu informer les Algériens à partir de la source qu'est El Mouradia, donner la version officielle de ce côté-ci de la Méditerranée puisqu'elle a pris son temps...

Mais le souci ne se situe pas seulement à ce niveau, mais aussi et surtout dans l'incapacité de la présidence à donner sa propre version des échanges avec l'Elysée, obligeant de fait l'APS de se référer exclusivement à la communication des services de l'Elysée. Quel scénario ! Quelle accrobatie communicationnelle de l'APS !

Décidément, le tout nouveau ministre de la Communication a du pain sur la planche pour rétablir les lignes entre le palais de Zéralda et l'agence APS !

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (6) | Réagir ?

avatar
moh arwal

Pendant ce temps hmimed Ouyahia, le lêche bottes de l'homme en Berwita se livre a son sport préféré pour vanter par anticipation l'alacrité que son maitre a montrer dans la formation du nouveau gouvernement.

Voila ce qu il en pense.

" le leader du RND est convaincu que le remaniement profond opéré par le président Bouteflika est sans doute destiné à «injecter un souffle»

ha HA HA !!! du bouche abouche peut être !!!!!!

avatar
samir mderci

Une communication téléphonique que la Présidence Algérienne ne voulait pas rendre publique dans le temps et la forme appropriée, cela signifie malaise en l'air.

Avant tout cette visite au Maroc, et oui quel opportunisme politique va faire preuve la France concernant les relations tendues Algéro-Marocaine?

Le Sahara occidental, est ce que Macron va t il déroger au soutien du Maroc que ses prédécesseurs en avaient fait un sacerdoce diplomatique défiant la retenue et l'équité, alors que la question est Onusienne d'abord et la France ne fait que du "Grenouillage diplomatique" et autre "parasitage" des relations du Maroc avec l'Algérie, là se pose les capacités Algériennes de reformater une situation diplomatique inefficace due essentiellement aux faiblesses d'Alger et de Bouteflika.

Autrement qu'attend Alger pour rappeler à Paris ses obligations internationales de membre permanent du conseil de sécurité à l'O N U et notamment l'exécution des résolutions Onusiennes sur le Sahara Occidental.

Idem pour la Russie de Poutine qui prévoit un armement sophistiqué en sous marins et autres shukois de dernière génération?

Pourquoi ce mutisme d'Alger, qui risque à court et moyen terme de provoquer un pourrissement à nos Frontières, idem pour l'activisme incohérent de l'Armée Française au Sahel sous couvert de lutte anti-terroriste, et pire des actions conjointes de la DGSE Française et de la DGED Marocaine, Macron sait il que ce "MUNDJAO" au Sahel est l'avorton d'une union incestueuse de sa DGSE et de la DGED Marocaine, au lieu de "rouler ses frêles épaules" contre l'Algérie.

Le DRS détruit par Bouteflika et l'ex Ambassadeur Français à Alger promu récemment patron de la même DGSE francaise tout comme l'ex Bagnolet son prédecesseur à l'Ambassade Française d'Alger, en somme l'Ambassade Française à Alger est une chasse gardée des officiers pas si secrets dans le monde des ombres Françaises.

Alors quoi cette faiblesse d'Alger sous Bouteflika est elle une faiblesse de l'Algérie? Ou alors simplement du pouvoir Bouteflikiste mettant en avant ses intérets de clan en France.

On a trop dit alors à l'APS de brieffer le patron de la sécurité nationale en Algérie: Pas Tartag, mais Bouteflika ami de la France et des intérêts bien partagés En somme le président destructeur des services Algériens, simple et limpide comme de l'eau de roche.

Un cheval de Troie au haut du sommet et point final.

visualisation: 2 / 6