Entretien téléphonique entre Bouteflika et Macron

Emmanuel Macron. Crédit photo : François Navarro.
Emmanuel Macron. Crédit photo : François Navarro.

L'information vient encore une fois de Paris. Emmanuel Macron a indiqué, aujourd'hui, qu'il a eu un entretien téléphonique avec le président Bouteflika.

Quel a été le sujet de l'échange téléphonique entre Emmanuel Macron et Abdelaziz Bouteflika ? Selon Reuters, il a été question d'une visite "en Algérie les prochaines semaines". Bien entendu, la date n'a manifestement pas été arrêtée, selon le communiqué de l'Elysée.

Le président français qui va se rendre au Maroc la semaine prochaine pour une visite officielle a tenu à rassurer sans doute Alger à travers cet échange téléphonique. Il a ainsi "souligné son attachement et sa volonté de construire un rapport d’amitié et de confiance avec l’Algérie, partenaire stratégique pour la France", est-il indiqué.

"Présenter nos excuses"

Il faut rappeler qu'Emmanuel Macron est venu en visite en Algérie en février dernier dans le cadre de sa campagne électorale pour la présidentielle. Il a été reçu par le premier ministre. Au cours de cette visite, il a notamment fait une déclaration comminatoire sans précédent du colonialisme, le qualifiant de "crime contre l'humanité".

"Je pense qu’il est inadmissible de faire la glorification de la colonisation. Certains ont voulu faire cela en France, il y a dix ans. Jamais vous ne m’entendrez tenir ce genre de propos. J’ai toujours condamné la colonisation comme un acte de barbarie." Et d’ajouter sans la moindre concession : "La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de celles et ceux envers qui nous avons commis ces gestes."

Ce qui lui a valu de nombreuses critiques en France, que cela soit des milieux politiques que des nostalgiques de "l'Algérie française" et leurs lobbys.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (6) | Réagir ?

avatar
oziris dzeus

macron ne redira plus jamais ça,

macron ne présentera pas les excuses de la france et ne reconnaitra pas les crimes de la france dans ses colonies parce qu'il sont sans prescriptions et passibles des tribunaux internationaux et ça coutera cher à la france,

les paroles de macron avant son élections sont celles d'un puceau mais il sait quelles sont les lignes rouges qu'il ne doit pas franchir,

le pire dans cette histoire c'est que les crimes commis pendant la colonisations ont étaient commis contre des citoyens français et spécialement à partir de 1945, avec tout ce qui va avec comme tortures, massacres collectifs, emprisonnements arbitraires, exécutions sommaires, bombardement, napalm, expropriations, éloignements, fuite des populations vers des camps de refugiés, formation de milices, et d'organisation criminels, genre OAS, assassinats d'opposants, assassinats de prisonniers, viols de prisonnières, expéditions punitives de corps constitués contre des personnes non armées et innocentes, attentats à la bombe organisés par des fonctionnaires de l'administration française contre les habitants de certains quartiers comme représailles, disparition de civils,

et donc digoulle, cotty et les autres hauts responsables ne seraient que de vulgaires criminels qui ont commis des crimes abominables contre leurs propres populations t citoyens et c'est exactement ce que les français reprochent à assad et kadhafi,

pour tous ces crimes macron veut présenter des excuses et faire comme rien ne s'est passé en algérie durant 132 ans d'un colonialisme barbae comme il le dit lui même,

ce que devrait faire macron c'est d'oublier l'algérien et les algériens et tout ira bien parce que les malheurs de l'algérie viennent toujours et encore de la france qui se comporte en colonisateur,

le salut de l'algérie est dans l'établissement de relations privilégiées avec les usa, l'allemagne, la russie, le japon et la corée du sud tout en minimisant ses relations avec la france au strict minimum,

avatar
Aksil ilunisen

Oui, mais enfin!!!!!!!!!!! Bien sur que la France continue a prendre les algeriens pour des imbeciles!

Quel pays autre que l'ex-colon aurait la malicieuse idée de parler AU TELEPHONE (sic!!!) avec le President de la RADP, ce pays fait de toutes pieces par la France coloniale et qu'elle ne veut toujours pas laisser tranquille.

Mais bien sur que la France continuerait a fuiner son nez dans cette Algerie morbide, idiote, complaisante, faineante ou ses decideurs font les courbettes aux superpuissances rien que pour rester sur leur chaise roulante....

A se demander quel amplificateur de dernier cris a eté mis en service pour "dechifferer" et transcrire en francais parfait les vibrations infiligées au microphone par la voix de TABJNANOU..... j'invite votre imagination a s'evader du coté d'El-Mouradia...

France, continue a faire le guingnole, continue!

visualisation: 2 / 6