Pourquoi Emmanuel Macron choisit le Maroc avant l’Algérie

Brigitte et Emmanuel Macron. Crédit photo François Navarro
Brigitte et Emmanuel Macron. Crédit photo François Navarro

Pour sa première visite en Afrique du Nord, depuis son élection le 7 mai, le président français Emmanuel Macron va se rendre au Maroc les 14 et 15 juin, selon plusieurs médias marocains. L'information n'est pas encore sur l'agenda du site de l'Elysée. Cependant, nous vous expliquons pourquoi ce choix.

Le président Emmanuel Macron ne fait rien comme ses prédécesseurs. Contrairement aux usages instaurés par Jacques Chirac poursuivis par Nicolas Sarkozy et François Hollande, Emmanuel a donné la primeur au Maroc pour sa première visite officielle. Pourtant au lendemain de son élection à la présidence française, il se trouvait des ministres du précédent gouvernement (comme Ramtane Lamamra) qui s’enthousiasmaient devant cet événement électoral français, oubliant les usages diplomatiques et qualifiant même Emmanuel Macron d’ami de l’Algérie. Il en est même du président Bouteflika qui a envoyé un message de félicitations ampoulées dans lequel il soutenait lui aussi que le nouveau président français était "ami de l'Algérie".

| Lire : Emmanuel Macron à Alger ou le pèlerinage aléatoire Par Mohamed Benchicou

Cette sortie diplomatique prouve si besoin est le réalisme des autorités françaises. A Alger, tout un chacun sait qu'il y a vacance du pouvoir. Une visite officielle a ses codes, son protocole que tout président se doit de respecter avec infiniment de rigueur. Autrement, imaginons un instant que le jeune président français vienne en Algérie dans le cadre d’une visite officielle, qui l’accueillerait sur le tarmac ? Le président comme les usages le veulent ? Assurément non. Avec qui tiendra-t-il une conférence de presse comme il va le faire au Maroc ? Le premier ministre puisque le président en est incapable ? C’est dire l’impossibilité pour Emmanuel Macron de venir en Algérie avec un homme malade à la tête de l’Etat. L'annulation de la visite d'Angela Merkel est encore dans les mémoires.

| Lire aussi : Emmanuel Macron échange avec le roi du Maroc au téléphone / Non M. Lamamra, Macron n'est pas votre ami

Cependant, il faut rappeler que la région du Rif est en proie à une contestation populaire depuis des mois. La seule réponse des autorités marocaines est la répression, l’emprisonnement d’une centaine de militants et activistes du mouvement Hirak. En l’espèce, on n’a pas entendu les autorités françaises faire le moindre commentaire sur la situation. A moins que le Makhzen étouffe d’ici la semaine prochaine la contestation du Rif, Emmanuel Macron sera sans doute interpelée sur la situation de violation des droits de l’homme dans la région. S’il n’appelle pas aux respect des libertés, l’opinion est fondée de penser qu’il aura été complice d’un régime autoritaire.

Yacine K.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (12) | Réagir ?

avatar
Algerie Algerienne

un changement de politique oui... mais pas seulement en apparence mais en profondeur car il va etre recu par la famille boutef pour discuter des prochaines élections presidentielles algériennes et les 40millions d abrutis ne verrons rien du tout au journal télévisé a part un acte avec un grand malade qui fait semblant...

avatar
Toufik KLOUL

Sans rire, de quoi parle-t-on ici ?

Il semblerait qu'un manque d'affection flagrant remonte à la surface...

On se croirait dans une cour de maternelle...

Il est allé les voir avant de venir chez nous... nananer...

Le syndrome de Stockholm dans toute sa splendeur.

En tout cas nous ferions mieux de nous occuper de régler de nos problèmes internes plutôt que des voyages de Monsieur MACRON...

Le seul élément que je relève dans cette histoire et par lequel je me sens concerné c'est cette information que vous relayez selon laquelle Monsieur MACRON se serait entretenu avec Monsieur BOUTEFLIKA !

Monsieur BOUTEFLIKA AURAIT TENU UNE CONVERSATION SUIVIE AVEC Monsieur MACRON !!!

Rien que ça ?

Pauvre peuple dont le présumé président ne s'adresse plus à lui et pour cause :Il en est incapable...

La nature a horreur du vide :"Certains tapent du pied en réclamant la visite de MACRON... "

Cherche président désespérément.

visualisation: 2 / 11