Les compagnies aériennes du Golfe suspendent leurs vols en direction du Qatar

L'isolement aérien s'organise autour du Qatar.
L'isolement aérien s'organise autour du Qatar.

Les compagnies aériennes émiraties Etihad, Emirates et flydubai ainsi que la saoudienne Saudia ont annoncé lundi la suspension de tous leurs vols à destination et en provenance du Qatar, après la rupture des relations d'Abou Dhabi et Ryad avec Doha.

L'isolement du Qatar se met en place. Les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite et Bahreïn ont rompu lundi avec un quatrième pays du Golfe, le Qatar. Ils ont décidé notamment de fermer "dans 24 heures" leur espace aérien et leurs frontières terrestres et maritimes avec cette petite mais très riche monarchie pétrolière et gazière qu'ils accusent de soutenir "le terrorisme".

Dans des communiqués séparés, les compagnies émiraties Etihad Airways, Emirates et flydubai précisent que la suspension des vols avec le Qatar entrera en vigueur mardi matin "jusqu'à nouvel ordre".

Les trois compagnies affirment assurer leurs vols prévus lundi et proposer à leurs clients "d'autres options", y compris des remboursements complets de billets d'avions. Elles présentent leurs excuses pour "la gêne" causée par la suspension de leurs vols en direction du Qatar.

Saudia, le transporteur national saoudien a également annoncé la suspension à partir de ce lundi matin de tous les vols à destination et en provenance du Qatar. Qatar Airways a à son tour annoncé la suspension de tous ses vols vers l'Arabie saoudite.

La fermeture par le royaume saoudien, les Emirats et Bahreïn de leur espace aérien avec le Qatar devrait affecter le trafic aérien avec ce pays, par lequel transitent quotidiennement de nombreux passagers en provenance ou vers les trois voisins du Qatar.

L'Egypte a également rompu avec Doha et annoncé la fermeture des frontières "aériennes et maritimes" avec le Qatar qui, selon le ministère égyptien des Affaires étrangères, "insiste à adopter un comportement hostile vis-à-vis" du Caire.

La Bourse de Doha a chuté de 8% à l'ouverture des transactions avant de clôturer en baisse de 7,58%. Des habitants de la capitale qatarie se sont rués sur les produits alimentaires, vidant des rayons entiers de supermarchés, a rapporté le site en ligne Doha News.

Avec AFP

Plus d'articles de : International

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
deradji nair

Tous les pays qui financent les révolutionnaires que ce soit Hamas dont le peuple souffre de liberté, de faim et de froid et d'embargo international par le seul fait de combattre ses bourreaux, que soit el Qaida qui visent les pays colonialistes et encore plus Da3ch dont son seul but et d'établir un Etat musulman de la Mauritanie jusqu'à Kaboul sont soumis à tous les vents afin d'etre abattu par le seul fait que les musulmans doivent rester sous la coupole des mécréants voila la seule vérité mais lorsque les musulmans eux meme applaudissent leur défaite et s'y soumettent mains et pieds liés à leurs maitres d'ailleurs alors que dire sauf qu'Allah seule issue insarna 3ala El koufar.