Fekhar et Benabdellah condamnés respectivement à 5 et 3 ans de prison avec sursis

Fekhar et Benabdellah condamnés respectivement à 5 et 3 ans de prison avec sursis

Kameleddine Fekhar a été condamné par le tribunal criminel de Médéa, mercredi, à cinq ans de prison avec sursis dont 18 mois ferme. Quant à Abdellah Benabdellah, il a été condamné à trois ans avec sursis dont 18 mois fermes.

Les deux prévenus sont poursuivis pour plusieurs chefs d'inculpation : "attroupement illégal", "incitation à la haine", voire même «tentative de renverser le régime politique". Ce qui augurait de lourdes charges. Si ce premier procès s'est achevé, demain jeudi s'ouvre un second pour Kameleddine Fekhar et 40 prévenus mozabites avec au-dessus de leur tête pas moins de 18 chefs d'inculpation.

Cette séquence judiciaire intervient au moment de l'installation d'une nouvelle APN (dont la configuration ne change pas) et la nomination d'un nouveau Premier ministre. En alignant sur deux jours deux procès, le pouvoir a-t-il décidé d'en finir avec l'affaire du M'zab qui a particulièrement pourri sa réputation ?

22 mois en prison

Kamel-Eddine Fekhar a été arrêté avec 24 militants mozabites le 15 juillet 2013. Il a fallu qu'ils attendent 22 mois en détention provisoire pour qu'ils aient droit à un procès. Ils ont été placés sous mandat de dépôt et écroués à la prison de Menéa. Kameleddine Fekhar et un certain nombre de ses compagnons de prison ont mené plusieurs grève de la faim. En janvier dernier, il avait entamé sans doute sa plus longue grève de la faim, soit plus de trois mois et demi.

A l'occasion de ce procès le mouvement Izmulen qui revendique l'autonomie du M'zab nous a fait parvenir le communiqué suivant :

"La cour d'assises à Médéa vient de rendre il y a quelques minutes son jugement dans la première affaire dont le docteur Kamaleddine Fekhar et M. Abdellah Benabdellah sont poursuivi. Le Dr Kameleddine Fekhar a été condamné à 5 ans de prison avec sursis dont 18 mois fermes et M. Abdellah Benabdellah a été condamné à 3 ans de prison avec sursis dont 18 mois fermes. Et 50 000 dinars d’amande pour chacun.

Ayant passé plus de 18 mois en prison, M. Abdellah Benabdellah va dons être libéré immédiatement, quant au Dr Fekhar il doit attendre son deuxième procès de demain avec 40 autres accusés".

Paris, le 24 mai 2017

Président d’Izmulen

Mohammed Dabouz

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?