Des jeunes chômeurs menacent de se suicider collectivement à Ksar Chellala (Tiaret)

Des chômeurs qui menacent de se suicider si on ne leur accorde pas un emploi
Des chômeurs qui menacent de se suicider si on ne leur accorde pas un emploi

Des dizaines de jeunes chômeurs ont menacé, aujourd'hui mercredi, de se donner la mort par suicide collectif pour réclamer de l’emploi à Ksar Chellala, 117 km à l'est de Tiaret.

Les protestataires se sont rassemblés pour la seconde fois le siège de l'agence locale de l'emploi (ANEM) pour dénoncer le refus des deux entreprises implantées récemment dans la région de les embaucher. l s’agit de la compagnie pétrolière "Repsol" et la société Velonse spécialisée dans le gardiennage industriel. Ces jeunes chômeurs ont approché ces deux sociétés pour trouver un travail avant de menacer de recourir au suicide pour se faire entendre par les autorités. Pour mener leur action de désespoir, ils ont choisi le toit de la cité administrative. "C'est un cri de désespoir, ils ont le sentiment que leur vie ne vaut rien devant le mépris des autorités à les accompagner pour toruver un emploi et retrouver et la dignité", observe un homme présent sur les lieux.

Ces mêmes jeunes ont déjà, la semaine écoulée, exprimé leur désespoir et leur désarroi face au silence des autorités en organisant un sit-in devant la cité administrative de Ksar Chellala. Peine perdue, leur mouvement n'a pas été entendu. Le seront-ils cette fois-ci ?

De Tiaret, Khaled Ouragh

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?