Passe-droit, promesses non tenues, les salariés de l’INHT de Tizi-Ouzou en grève

Des étudiants de l'Institut national d'hôtellerie et de tourisme de Tizi-Ouzou.
Des étudiants de l'Institut national d'hôtellerie et de tourisme de Tizi-Ouzou.

Nous avons appris que les travailleurs de l’Institut national d’hôtellerie et de tourisme (INHT) ont déposé un préavis de grève pour demain mercredi.

C’est au cours de l’AG tenue par la section syndicale UGTA à I’INHT qu’a été décidé le mouvement. La raison principale ? L’exclusion de Linda Bouda par le jury d’examen. Linda Bouda a postulé pour le recrutement au poste de l’attaché principal d'administration. Cependant indique la section syndicale "suite à un complot mijoté par le chef du personnel par intérim et autres complices ayant envisagé de recruté et de favoriser quelqu'un de leur entourage", la postulante a été recalée.

La section syndicale dénonce le silence complice de la direction. Pas seulement, "le retard accusé par la tutelle de répondre au point relatif au remboursement des revenus provenant des primes hors budget promis par les responsables de la tutelle" figure parmi les raisons de la colère des personnels de l’INHT.

Yacine K.

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Mohamed Nassim Bouhedli

Merci pour l'article, que je trouve très intéressant.