Le panier du Ramadhan s’échange contre la carte d’électeur, alerte la LADDH

Le contenu du panier du Ramadan
Le contenu du panier du Ramadan

La Ligue algérienne des droits de l’homme croit que le panier du Ramadan, dans sa formule actuelle est une aberration dans la mesure où les aides alimentaires ne parviennent pas aux plus nécessiteux.

La LADDH, estime qu’une aide de 20 000 DA est la plus indiquée dans ce cas, afin de couper l’herbe sous les pieds des corrompus et autres sans scrupules. La LADDH en veut pour preuve les nombreuses malversations des années précédentes, qui ont secoué les différentes mairies à travers le territoire national.

Pire, elle assure que des commerçants, des agriculteurs et des grossistes ont bénéficié du panier des pauvres. À cela s’ajoute selon la Ligue algérienne des droits de l’homme, la manière peu commode avec laquelle les paniers arrivent à moitié vide à leurs destinataires". L'aide allouée par l'état et par famille est de 5000 DA, mais ce qui arrive dans le panier est bien inférieur à cela", s'indigne l'association algérienne à but non lucratif.

| LIRE AUSSI : À El Djelfa, le vote s’échange contre le couffin du Ramadan !

Dans un autre registre, la LADDH dénonce les pratiques illégales de plusieurs mairies qui obligent les plus démunis, à présenter leur carte d’électeur afin d’obtenir de l’aide durant ce mois de la miséricorde.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?