Zedek Mouloud en tournée en Amérique du Nord

Zedek Mouloud chantera le 20 mai à l'Olympia de Montréal.
Zedek Mouloud chantera le 20 mai à l'Olympia de Montréal.

Zedek Mouloud, ou Lmulud Zedek est un nom qui s’est imposé rapidement sur la scène artistique kabyle, quelques années seulement après le début de sa carrière entamée en 1983 avec son premier album intitulé "Yemmut d aɣrib" aux éditions Azwaw à Paris.

Avec sa belle voix et ses beaux textes conjugués à la magnifique mélodie qui caractérisent ses chansons, Lmulud Zedek incarne le parler vrai et la lutte pour l’identité et les libertés de toutes sortes. Loyal à ses idéaux et principes, il est toujours resté fidèle aux siens en Kabylie et dans l'émigration en chantant leurs frustrations, malheurs, joies et soucis.

L’éveilleur de conscience qu’a toujours été Lmulud Zedek lui a valu une absence totale des médias officiels. Exactement comme l’étaient avant lui ses aînés et regrettés artistes Slimane Azem et Matoub Lounes. Ce qui a fait dire à un admirateur que Lmulud Zedek n’a jamais cherché une quelconque promotion sur une chaîne télé étatique dite Tamazight (TV4), que les uns et les autres appellent une chaîne de perversion des langues amazighes, Taqbaylit entre autres, et d’acculturation de la Kabylie et de Tamazgha en général. Tout comme il n’a jamais cherché une quelconque programmation dans des soirées ramadanesques ou autres festivités culturelles organisées périodiquement par le régime pour y remédier aux pénibles problèmes de piratage de CDs et l’arnaque des éditeurs dont se plaignent nos artistes.

Lmulud Zedek n’a pas fait une école de musique mais comme la plupart des jeunes Kabyles, toutes générations confondues, il l’a apprise tout seul dans son propre village, comme il le dit : "Ulac kan am uɣerbaz n At Xelfun, ladɣa Tala n Berzal akked Tiɣilt n Umadaɣ". Il ne peut pas exister une meilleure école que celle d’At Xelfun, et plus particulièrement la fontaine Berzal et la colline Umadagh qui furent les lieux où notre artiste a commencé à fredonner ses premières notes et composer ses premiers textes.

En effet Lmulud Zedek est né au village At Xelfun le 13 septembre 1960. Un village parmi les 9 qui composent la commune d’At Maḥmud de la région At Dwala. Cette région qui a donné tant d’autres grands artistes tels que Xelwi Lwennas, Crif Ḥamani, Malika Dumran, Sami Lǧazayri, Ccix Lḥesnawi, Matub Lwennas. Mais aussi plusieurs autres célébrités telles que l’écrivain Mulud Ferɛun, l’homme d’affaires Issad Rebrab, Faḍma At Manṣur, Professeur Ramḍan At Manṣur et plusieurs autres.

A la sortie de son service militaire en 1983, Lmulud Zedek a produit son premier disque, et depuis 15 autres disques/cassettes/CDs ont jalonné sa carrière artistique riche en beaux textes et belles mélodies.

Il s’agit de "Rebbi irad, tuzma tekfa" (1985), "Asirem/Iṭij n Ṣmayem" (1987), "Ay zureɣ deg yiderwicen" (1989), "Taqejmurt n maggu" (1990), "A Lemri" (1992), "Ta d Rebbi, ta d rray-iw" (1994), "Tamurt-iw" (1996), "Inni-d, temteḍ" (1997), "Lezzayer-inu" (1999), "Tuttriwin" (2000), "Ameɣras" (2003), "Tinesufin" (2005), "Liḥala n tmurt" (2008), "D abrid kan" (2012) et "Asderfef" (2014).

Il suffit d’écouter les 127 chansons que contiennent toutes ces cassettes/CDs pour comprendre pourquoi Lmulud Zedek est tant adulé par les Kabyles et plus particulièrement les jeunes au point où ses œuvres ont fait l’objet d’analyses et d’études universitaires.

Lmulud Zedek est en tournée mondiale intitulée "D Abrid kan". Sous l’invitation de Gateways Picture Productions il donnera deux spectacles en Amérique du nord. D’abord au Canada le samedi 20 mai dans la prestigieuse salle de l'Olympia de Montréal. La semaine d’après, et pour la première fois Lmulud Zedek donnera un spectacle aux USA. Plus exactement à l’université des arts de Philadelphia dans l’Etat de Pennsylvanie.

Pour rappel, Philadelphia fut un des principaux foyers de la révolution américaine où a été signé la Déclaration d'Indépendance le 4 juillet 1776. Tout comme elle fut la capitale provisoire des USA de 1790 à 1800.

Pour les détails sur les adresses, les heures et les points de ventes pour les deux spectacles voir les deux affiches ci-jointes.

Racid At Ali uQasi

Canada, 17 mai 2017.

Textes de la chanson : Liḥala n tmurt de Zedek Mouloud.

D aẓɣal aḍu n ṣṣaḥṛa
Lɣeṭ, asigna
Aɣebbar af tidi iɣerres
Am aken innul-d lqaɛa
Seg aken yeṛɣa
Andat yiṭij a times ?
Wi ṛẓagen iqeɛɛed-as i ccna
Akken itt-yebɣa
Ugadaɣ ad cbuɣ ɣuṛes
A yemma-inu
Ula yiwen ur d-yiṛǧa
Ul amek it neǧǧa
Yeẓṛa webrid aten lḥu
A yemma-inu

Ay iculliḍen ittafgen
Am igerfiwen
Yal mi ara s-yehwu i waḍu
At uṛsaḍ d wafrasen
Id yeččan ixxamen
Tuɣal tmurt d agudu
Att-feggiḍen izuliɣen
S alanda ara awḍen ?
Ssya wesya ad tt-fuḥu
A yemma-inu
Ma akka-agi id iqbayliyen
Yeqqaṛen nessen
Inas igma d aɣurru
A yemma-inu


Lqahwa, igiṛṛu, lǧeṛnan
Lkas n waman
J.S.K. d acu ara texdem?
Maci d keč id iyi-irzan
A kawkaw yezzan
D uglan-iw id iyi k-ikksen
Ɛyiɣ di ṭṭabla n duxxan
D ubriki yeḥfan
Ak d ccemma deg yiculliḍen
A yemma-inu
Ur cukkeɣ ak-geɣ ay axxam
Ssegran-k wussan
Inas i lǧuheṛ ayi-tettu
a mmma-inu

Deg-neɣ teggul tsumta
Zzhaṛ d ccmata
Nek yidem ixreb-aɣ wusu
Yeɣli lmetred iɣusa
D ayen ṣeḥḥa d lehna
A tayri n d daɛwessu
Kem rran-am tilisa
Nek ulac littaɛ
Tugiḍ nek yidEm att-nefru
A yemma-inu
Isli, tislit, tissulya
Ur zmireɣ ara
Yif-it ur ttid-nettɣurru
A yemma-inu


Ṛṛmel deg asif yekfa
ur yeqqim uba
wammag ay aɣerbal-iw
Llǧin yeḥfan si tarda
Inɛelbu lxedma
Lḥif d lḥif a lḥif-iw
Lamer s-zmireɣ i lbiṛṛa
Yulin di ssuma
Ad m-d-smireɣ aɛebbuḍ-iw
A yemma-inu
Ad ɛeddiɣ ar bu ccira
Ad gezmaɣ ɛecṛa
Meqqaṛ ad yinig uqerru
A yemma-inu

Neɣ ad griɣ di tinna
Ur d-tegri tmenna

Neɣ ad d-griɣ di tinna
Ur d-tegri tmenna
Syinna am id zufeɣ abbu
A yemma-inu

Neɣ ad d-griɣ di tinna
Ur d-tegri tmenna
Asirem as zufeɣ abbu
A yemma-inu

Neɣ ad d-griɣ di tinna
Ur d-tegri tmenna
Tamaziɣt as zufeɣ abbu
A yemma-inu


Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?