Les déboires des usagers d’Algérie Poste dans la wilaya d’Ouargla

Les déboires des usagers d’Algérie Poste dans la wilaya d’Ouargla

Depuis une semaine que je tente de retirer mon salaire au niveau des guichets Algérie Poste à Ouargla sans succès.

Après avoir fait 12 km à la Poste Recette principale d'Ouargla, j'ai été fort surpris de constater que Des milliers de client attendent eux aussi désespérément leurs salaires. Pour l’heure, l’écrasante majorité quitte la Poste sans pour autant retirer le moindre dinar. Avec seulement trois guichets opérationnels, les deux autres sont toujours absents, le client est malmené, laissé à son sort dans cette ville du sud. A 13h50, c'est tout le personnel qui quitte les guichets au grand dam des nombreuses personnes qui attendent. On s'est déplacé pour déposer une requête au niveau de la Direction générale d’Algérie Poste, c’est l’agent de Sécurité qui nous a accueillis pour nous dire que personne ne peut nous accueillir. Face à cette déplorable situation les clients quittent l'agence en question frustrés, fatigué, tristes, dépassés.

A Ouargla, la population avoisine 400 000 habitants, plus une Région Militaire (4e), un Pôle régional universitaire avec 30 000 étudiants, il faut en moyenne une semaine pour effectuer la moindre opération postale. Nous avons soulevé le problème à maintes reprises à la direction générale située dans la lointaine Alger. En vain. La ministre a manifestement d’autres chats à fouetter. Comme Alger est trop loin de nous, nous avons tenté de joindre les autres petits postes dites annexes. Quelle surprise ! Nous avons découvert le pire en apprenant que les clients d’Algérie Poste vivent un véritable cauchemar à Sokra, dans la commune de Rouissat, une agglomération de 50 000 habitants, est dotée que d’une seule petite agence avec un agent opérateur. Hallucinant ! Nous avons rencontré le président du quartier qui nous fait part du mécontentement et de la grogne de la population concernant la mauvaise prestation d'Algérie Poste et nous a exprimé son regret quant aux engagements d’améliorer les conditions d'accueil et la prise en charge des doléances. Des promesses jamais tenues. Comme ultime voie pour faire entendre leur voix les habitants ont fermé la poste en signe de protestation mais là encore en pure perte. Aucun responsable n’est venu pour essayer de comprendre le désarroi des habitants de Rouissat.

Même situation lamentable au niveau de la poste de Bouaamer où le président du quartier nous a confié les problèmes qu'il rencontre avec les services d’Algérie poste et ses services. Quant au service DAP, le système est quasiment absent et les appareils sont hors service. C'est dire que la civilisation n'est pas arrivée ici.

Voilà de quoi souffrent les habitants de ces contrées de la wilaya d’Ouargla : le manque de considération, de compétence, de services de proximité.

De Ouargla, Abderahmane Lahouel

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
Abderahmane Harrouz

Hier une situation Infernale a la Grande poste de Hassi Messaoud a Ouargla uniquement 2 guichets dans une ville industrielle la plus consequente au pays, des milliers de client venant de 4 coins d'Algerie malmenee a cette soit disant Algerie poste une grande humiliation pour le citoyen jamais rappeler a l'odre, un directeur territorial d'Algerie poste a Ouargla qui tourne le dos au citoyens que dire ? pour l'heure que le citoyen qui souffre!!

avatar
Abderahmane Harrouz

La Decennie Noir de tout les Algeriens est celle que nous vivons présentement jamais la wilaya d'Ouargla pardonne au president son mepris et son racisme excercee sur une population aussi fragile, et accuilliante, la ville d'Ouargla autrefois capitale de sud est s'est transformee a une bourgade moyenâgeuse sous le regard perfide de son authorite, même constation pour tizi ouzou Medea-Bejaia,..... la ville d'ouargla ou la wilaya maudite ou sinistree. en un mot Hassbouna Allah

visualisation: 2 / 4