Le chef du groupe Etat islamique en Afghanistan éliminé, annonce l'armée américaine

Le Pentagone.
Le Pentagone.

L’armée américaine a confirmé dimanche la mort du chef du groupe État islamique en Afghanistan, Abdul Hasib, lors d’une opération fin avril dans l’est du pays, selon un communiqué du commandement des forces américaines en Afghanistan.

Plusieurs autres responsables de haut rang" de l’organisation ont également été tués tout comme 35 combattants, au cours de ce raid mené par des commandos afghans en partenariat avec les forces américaines, précise le communiqué.

Jeff Davis, porte-parole du ministère de la Défense, déclarait fin avril qu'une cinquantaine de militaires américains et une quarantaine de commandos afghans ont été héliportés mercredi soir près d'un quartier général de l'EI dans la province de Nangarhar (est), et utilisé par Abdul Hasib, considéré par le Pentagone comme le chef de l' Etat islamique en Afghanistan. A l'époque, les services américains n'étaient pas encore certains de l'élimination de celui qui est considéré comme l'émir de l'EI en Afghanistan.

Avec AFP

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?