4.500 millionnaires vivent en Algérie, selon New World Wealth

4.500 millionnaires vivent en Algérie, selon New World Wealth

Ils sont des milliers de millionnaires à prospérer en Algérie, selon le cabinet d'études britannique New World Wealth et une banque mauricienne.

Ce réjouissant rapport, mené par un cabinet d'étude britannique New World Wealth et une banque mauricienne AfrAsia Bank, intitulé 'Wealth Africa Report", révèle que 4.500 millionnaires vivent en Algérie. Ce cabinet établit un classement des pays africains qui abritent le plus de millionnaires. En l'espèce, l'Algérie se positionne à la 7e place, en 2016. L'Afrique du Sud est arrivée en tête de ce classement sonnant et trébuchant.

Parmi les millionnaires recensés sous nos cieux, 180 d'entre eux possèdent au moins 30 millions de dollars. Une paille ! Le rapport indique que 90 d'entre eux sont essentiellement basés à Alger. Cependant, 1.900 sur les 4.500 millionnaires recensés par ce rapport sur le territoire national vivent dans la capitale.

En tête du peloton des richissimes du continent noir, c'est l'Afrique du Sud avec 40 400 millionnaires, suivie de l’Égypte et ses 18 100 millionnaires. La République Démocratique du Congo et le Rwanda ferment le classement avec 600 millionnaires chacun.

Il est à croire que pendant qu'avec la rente pétrolière, il y en a qui ont fait leur beurre pendant que la majorité peine à joindre les deux bouts.

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
oziris dzeus

au usa y a 50 000 enfants millionnaires en centaines de millions et ne sont pas des héritiers mais de petits Hommes d'affaires qui ont fait de l'argent avec leurs idées et leurs projets des gamins qui ont 7 à 14 ans,

aux usa à 16 ans on est adulte, on fait des affaires et on roule sur l'or,

ce qui est certain c'est qu'il doit y avoir 4500 ex députés et autres élus ou désignés qui sont millionnaires (da) en touchant 30 millions de centimes par mois soit 3000$, un salaire moyen au USA,

si les responsables ont des salaires misérables que dire du peuple,