Les Bouteflika votent pour les législatives (Vidéo)

Abdelaziz Bouteflika ce matin au bureau de vote. Photo APS.
Abdelaziz Bouteflika ce matin au bureau de vote. Photo APS.

Le président Bouteflika a voté à l'école Bachir El-Ibrahimi d'El Biar vers 12h30.

C'est sa première apparition depuis l'audience qu'il a accordée, le 28 mars, au potentat Denis Sassou Nguesso à Zéralda. Abdelaziz Bouteflika (80 ans) est apparu très affaibli se mouvant péniblement sur son fauteuil roulant poussé par un de ses gardes du corps. Il n'y eu aucune déclaration publique. Il était accompagné comme la précédente élection par son frère Saïd et des neveux.

Au moment de mettre l'enveloppe dans l'urne, Abdelaziz Bouteflika a dû être aidé par un de ses neveux tant l'effort était manifestement insurmontable. L'épisode aura duré une vingtaine de minutes au maximum. Une fois leur "devoir" accompli, les Bouteflika quittent l'école Bachir El Ibrahimi vers Zéralda.

A l'extérieur tous les axes routiers étaient bloqués et les automobilistes râlaient à n'en plus pouvoir. La circulation était à l'arrêt sur pratiquement toute la ceinture qui entoure les hauteurs d'Alger.

Le taux de participation officiel était, en milieu de journée, de 4,13%, selon le ministre de l’Intérieur qui le qualifie d’"encourageant". En 2012, il était de 4,11% à la même heure. Le corps électoral est de plus de 23 millions d'électeurs, selon le ministère de l'Intérieur. Ils sont appelés à "élire" les 462 députés de l'APN.

Yacine K.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
deradji nair

Ouled abass persiste et signe que le Président est en bonne santé et qu'il est toujours debout et marchera bientot alors que notre Président est toujours dans sa roulette, les yeux hagards, la bouche entre ouverte sans aucune parole et dans sa tete peut-etre rien n'y va plus. Nous vous croyons Monsieur le médecin sans diplome car cet homme innocent et malade et peut-etre meme incohérent vous fait bien l'affaire pour que vous persistiez dans vos postes mais vous oubliez le principal Allah est bien grand et vous payeriez demain de tous vos mensonges et falsifications car la vie est si courte et on n'avait jamais vu un mort porté avec lui plus que son linceul. En tous les cas je ne reproche rien à notre Président et dirais Rabi in cha Allah ichfih car il avait fait beaucoup pour ce pays hier et aujourd'hui mais ceux qui le maintiennent comme disait Boumedienne lors de son dernier congré du FLN ; Les loups sont bien la dans cette salle, dans cette bergerie sans siter de noms mais le peuple les connaissaient tout comme aujourd'hui.

avatar
allilou aghroum

Pur héritier du FLN historique que personne ne peut le lui ôté ou ôtera. Pas de cours de français svp.

visualisation: 2 / 3