La RN 12 bloquée par des manifestants à Oued Ghir (Béjaia)

Les automobilistes sont bloqués par les protestataires.
Les automobilistes sont bloqués par les protestataires.

Des citoyens du village Halil (Melala) ont procédé, tôt dans la matinée de ce mardi, à la fermeture de la RN 12 reliant Alger à Béjaia. Par ce blocage, ils dénoncent la coupure de l’eau potable dans leurs foyers, depuis un moment.

Chaos sur la route nationale numéro 12. Des baricades et des pneus brulés ont été installés dans les deux sens de cet important axe routier, appelé aussi "route de Kabylie" -car elle traverse toute la Kabylie sur une distance de 250 km-. Selon nos informations, les protestataires semblent déterminés à rester toute la journée. Et les automobilistes de plus en plus nombreux sont pris en otages.

La circulation routière a été paralysée dans toute la Kabylie. La vie économique n’est pas en reste. Une action qui est jugée "ultime" par les protestataires qui veulent faire entendre leur cri. Cette action n'attire pas l'adhésion de tout le monde. Elle est "devenue une habitude pour certains", se désole un sexagénaire.

"Maintenant, on doit rester branchés sur les réseaux sociaux pour être au courant du blocage des routes pour ne pas se déplacer car nous faisons de longues marches à pied. Personnellement, je ne peux pas marcher. Je préfère retourner chez moi et attendre un autre jour", proteste, dépitée, une mère de famille.

M. Outemzabt

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?