Un élève décède au lycée Sidi-Ahmed à Béjaïa suite à un accident

Un élève décède au lycée Sidi-Ahmed à Béjaïa suite à un accident

Un élève du lycée Chouhada Stambouli à Sidi Ahmed, dans la banlieue de Béjaia, a succombé à se blessures après 10 jours d’hospitalisation à l’hôpital Khelil-Amrane de la ville, suite à un grave accident.

La nouvelle du décès du jeune Massi, lycéen en 3e année, a bouleversé l’ensemble des lycéens et du personnel de l’établissement Chouhada Stambouli ainsi que toute la ville de Béjaia ce lundi matin. En effet, l’élève a été victime d’un accident survenu dans la nuit du 14 avril dernier à l’intérieur du lycée. Une source digne de foi nous a informés qu’il est "tombé du balcon de deuxième étage et s’est écrasé dans la cour. Il voulait traverser d’une salle à une autre, les portes étant bloquées".

Sur les lieux, il y avait d’autres élèves, une vingtaine. Ils venaient chaque soir étudier ensemble pour se préparer aux examens du baccalauréat. Une autorisation leur a été délivrée par le ministère de l’Education, à l’instar des autres établissements.

Hospitalisé à l’hôpital d’Aâmriw, le jeune est entré dans un coma profond avant de succomber à ses blessures. D’après des témoins oculaires, il a dû recevoir un coup très dur lui causant une hémorragie. "Il n’a pas du tout bougé, on a cru qu’il était mort", témoigne un élève.

Une enquête a été enclenchée dès le premier jour de l’accident pour lever le voile sur les faits et élucider les causes de l’accident. L’enterrement aura lieu au cimetière de la ville.

M. Outemzabt

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?