Bouteflika n'était pas fier d'être algérien à cause d'un bas dinar en 1999...Et maintenant? (Vidéo)

Abdelaziz Bouteflika
Abdelaziz Bouteflika

Le candidat Abdelaziz Bouteflika, en 1999, avait promis à Béchar de redonner son lustre d’antan au Dinar algérien qui était selon lui, indigne d’un grand pays comme l’Algérie.

"Je suis triste de dire, que je ne suis pas fier d’être algérien alors que je sais que 1000 dinars algériens valent 30 dirhams marocains", s'enflammait-il, la mine dépitée, devant une population qui avait l'air d’être plutôt circonspecte de se faire insulter de la sorte.

"Lorsque l’Algérie était un pays, un Dinar algérien valait 1,25 Franc français, et 1,5 Dirham marocain. Ceci est sans aucun doute, un manquement de l’état algérien combiné à une politique en échec". Puis de rejeter la responsabilité sur la population, qui selon lui, était responsable autant que l’état de la situation. "Vous êtes tous responsable de la situation, tous. Vous en tirez profit de tous les fléaux : corruption, contrebande, drogue, mafia… ", accusait Bouteflika à l’époque le propos plein de morgue.

Mais 18 ans plus tard, et sous son règne, qu’en est-il de la situation du dinar algérien, de la contrebande, de la drogue et de la mafia ? Pourrait-il nous refaire le même discours ? Nous expliquer, le pourquoi d’une situation financière catastrophique du pays ?

Hier, encore, devant le sénat algérien, le gouverneur de la Banque d'Algérie, Mohamed Loukal, expliquait que la monnaie algérienne était devenue "non convertible". C’est-à-dire, une monnaie dont personne ne veut. Que la monnaie nationale ne valait plus rien, pas même les 30 dirhams pour 1000 dinars de 1999 (chiffre à l'époque, du cours parallèle et non-bancaire soit dit en passant). Faut-il rappeler aux étourdis que le taux parallèle du dinar est désormais de 190 dinars pour un euro. Un niveau jamais atteint depuis la création de la monnaie européenne.

LIRE AUSSI: Le gouverneur de la Banque d'Algérie: "le dinar algérien n'est pas convertible!"

Au fait, l’inflation est telle, que le Dinar algérien ne peut s'échanger que dans les marchés parallèles du pays, qui fleurissent (où pullulent, c'est selon) dans toutes les placettes des villes, et les bijouteries du coin !

190 dinars s’échangent dans ces endroits officieux à 1 euro… Un seul malheureux euro. Autant dire plutôt, une armée de dinars contre un seul valeureux euro !

Le docteur Mabtoul, économiste reconnu pour la mesure, dans une de ses contributions au Matin d’Algérie, prévenait même qu’un scénario à 300 DA pour un euro n’était pas à écarter dans un futur proche. Un autre spécialiste financier, Ali Benouari, expliquait dans une intervention sur Al Magharibia, que l’Etat algérien, pour épargner la devise, était en train d’imprimer des billets de banque à grande échelle. Une situation qui, selon les chiffres officiels de l’ONS, avait placé l’inflation à des niveaux très élevés, qui dépassait les 8,5 au mois de janvier 2017. Le dinar, dans ce contexte, ne peut que dégringoler en toute évidence.

LIRE AUSSI: Le pouvoir algérien imprime des billets de banque à grande échelle, révèle Ali Benouari!

Alors, la question qu’il faudra poser au président algérien est la suivante : êtes-vous fier maintenant d’être le président algérien, qui a créé un dinar non-convertible et dont personne ne veut ? Êtes vous enfin fier d'être algérien?

Hebib Khalil

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (14) | Réagir ?

avatar
Algerie Algerienne

une armee de 60 000 hommes commandé par un homme... je rêve ! personne n a trouvé l homme a abattre pour faire tomber tout ces ennemies de notre beau/grand/riche pays... wech on va tous se suicider ou se sauver a l étranger qui ne veux plus de nous... on ne parle même pas de l anaphabetisme et des algériens qui ont faim tellement on a reculé.... pays en 'voie de développement' éternel

avatar
redha cheb

nous sommes devenus des bébêtes, je suis désolé de le dire, regardez comment il s'adresse à l'assistance avec mépris et arrogance mais l'assistance applaudi. peut être que le mot n'est pas fort je ne trouve pas le qualificatif.

visualisation: 2 / 13