Farid Ferragui, en spectacle à Montréal le 15 avril pour célébrer Tafsut Imazighen

L'affiche.
L'affiche.

Le groupe de chants et de musique kabyle de Montréal Berbanya invite Farid Ferragui pour commémorer les événements du 20 Avril (1980) et du printemps noir (2001).

Le chanteur Farid Ferragui est connu pour son engagement dans la défense et la promotion de la langue, la culture et l’identité amazighes qu’il a tant chantées, et ce depuis qu’il a commencé sa carrière artistique.

Même s’il l’a enregistré en 1979, le premier tube de Farid Ferragui intitulé Ay ul i yebɣan tullas, n’est sorti qu’en 1981 alors qu’il était à Paris pour poursuivre ses études. Je me souviens de ce titre qui a rencontré un immense succès aussi bien en Kabylie que dans la diaspora kabyle installée en France.

Avant d’entamer sa carrière artistique Farid Ferragui, né le 27 octobre 1953 et diplômé de l’École normale de Tizi-Ouzou, a d’abord exercé le métier d’instituteur, puis de directeur d’établissement scolaire avant de partir en France pour une formation de journalisme en 1976.

Le fils du village Taka dans la commune d’Imkiren à Tizi Ghennif, fait partie de cette génération de chanteurs kabyles que la société kabyle contraint de changer de nom, parce que la chanson est considérée immorale.

C’est ainsi que Ali Ferragui est devenu Farid Ferragui parce que le chanteur syro-libano-égyptien Farid El Atrache, un virtuose de l'instrument L3ud et connu pour sa voix grave et son style "triste" a marqué le chanteur Ali Ferragui. Ce dernier s’est ainsi donné le pseudonyme Farid, façon de marquer son admiration à celui qui est considéré parmi les plus importants noms de la musique arabe du XXe siècle à côté des Oum Kalthoum, Fayrouz, Mohammed Abdel Wahab et Abdel Halim Hafez.

Depuis son premier succès en 1981 Farid Ferragui enchaînait album après album, pour en arriver en 2016 jusqu’à produire 22 albums. Tous de grande qualité artistique aussi bien en termes de textes que de musiques. Celles-ci en totalité sont composées dans un seul mode essentiellement basé sur le quart de ton, dit Bayati. Interrogé à ce sujet, l’artiste justifie cette particularité par des raisons d’ordre pratique, et que son public approuve : "Chacun comment il conçoit les choses, moi, je crois que les gens qui aiment ce que je fais se sont habitués à la voix et au luth. Changer aujourd'hui quoi que ce soit n'est pas dans ma tête. Je n'en disconviens pas que nous pourrions peut-être rajouter quelques instruments, mais à ce moment-là, ce ne serait plus le même Farid Ferragui et moi-même je ne serais plus dans mon élément. Mon naturel à moi c'est ma voix, mon luth et la percussion. C'est bio si j'ose dire comme ça."

Un grand merci au groupe Berbanya d’avoir pensé à inviter ce grand maître de la chanson sentimentale kabyle. Ce groupe, fondé à Montréal en juillet 2003, n’a cessé d’honorer depuis cette année la chanson kabyle en Amérique du nord en interprétant des compositions berbères riches en rythmes. Ce qui explique le nom du groupe BERB+ANYA (Rythmes Berbères).

Le groupe qui a participé à plusieurs festivals internationaux, a côtoyé plusieurs musiciens venus d’horizons très variés et de pays divers. En septembre 2013, il a produit son premier album portant le titre "L’autre rive", fruit de plusieurs années de préparation. Il contient des compositions originales et des textes traitants des questions, objets des préoccupations de l’heure comme:

Ddunit, Aḍu n nhati, L’afrique, Nekkni Di sin, Urar, Folle Algérie, Montréal, Tameṭṭut, Win yenfan, Leɛqel et enfin Itvir, une excellente reprise en kabyle de Leḥmam du maitre de la chanson populaire dite Caɛbi Lhaǧ Mḥamed Lɛenqa.

Berbanya sera en première partie au spectacle de Farid Ferragui.

Soyez au rendez-vous le 15 Avril 2017 à partir de 19h30 au Collège Maisonneuve
Salle : Sylvain- Lelièvre (Local D-2605), sis 2701 Rue Nicolet coin Sherbrooke (Métro Joliette ou Pie- IX ). Prix : 25$. Et pour plus d'informations, appeler au (514) 578-3441.

Racid At Ali uQasi

Canada

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?