Le dossier de l'usine Peugeot en Algérie connaîtrait son épilogue en 2017

En 2015, Bouchouareb a déclaré que Peugeot installera son usine en 2016 à Oran.
En 2015, Bouchouareb a déclaré que Peugeot installera son usine en 2016 à Oran.

Le projet de réalisation d'une usine de Peugeot PSA en Algérie est presque finalisé, et devrait être concrétisé durant l'année en cours, a affirmé jeudi à Alger le Premier ministre Abdelmalek Sellal. Seulement Bouchouareb avait déjà fait la même annonce pour 2016.

La déclaration n'est pas affirmative. Abdelmalek Sellal a assorti son annonce du lancement de l'usine Peugeot-Citroën en Algérie d'un conditionnel. "Le projet Peugeot est presque finalisé et il verra le jour au courant de cette année", a-t-il promis.

Mais on n'y est pas encore. Du travail reste à faire. "Durant les prochains mois, nous allons signer un accord portant création d'une société mixte entre Peugeot PSA et des partenaires algériens publics et privés, et ce une fois que nous aurons assaini la situation de l'industrie automobile en Algérie", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue français Bernard Caseneuve.

En parallèle, le même Abdelmalek Sellal qui se plaignait à l'occasion de la venue de Bernard Cazeneuve à Alger de la baisse des investissements français oublie de rappeler que ce projet d'usine Peugeot a quelques années dernière lui. Abdeslam Bouchouareb, ministre de l'Industrie, avait déjà annoncé en septembre 2015 que l'usine sera lancée en 2016. Le résultat on le connaît : le dossier est toujours à l'étude.

La rédaction

Plus d'articles de : Economie-Finance

Commentaires (0) | Réagir ?