Syrie : l'attaque chimique de Khan Cheikhoun a fait 86 morts dont 30 enfants

30 enfants figurent parmi les victimes de cette énième ignoble attaque chimique en Syrie
30 enfants figurent parmi les victimes de cette énième ignoble attaque chimique en Syrie

Le bilan de l'attaque "chimique" contre la ville syrienne de Khan Cheikhoun s'élève à 86 morts, selon un nouveau bilan communiqué mercredi soir par le l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Le bilan précédent de l'Observatoire concernant l'attaque menée mardi faisait état de 72 morts, dont 20 enfants et 17 femmes, et 160 blessés. Malheureusement, il s'alourdit au fil des heures. "Il y a 30 enfants et 20 femmes parmi les victimes", un bilan en hausse en raison du décès de blessés graves, précise mercredi soir l'OSDH.

Ces dizaines de personnes dont des enfants, le corps saisi de convulsions et peinant à respirer sous leurs masques à oxygène, ont péri dans un raid aérien mené mardi sur Khan Cheikhoun, un fief rebelle et jihadiste du nord-ouest syrien.

Selon des médecins sur place, les symptômes relevés sur les patients sont similaires à ceux constatés sur des victimes d'une attaque chimique, notamment avec des pupilles dilatées, des convulsions et de la mousse sortant de la bouche. "Il n’y a aucun doute, c’est du gaz sarin : tous les symptômes constatés sont typiques de ce gaz", a expliqué au quotidien français 20 Minutes le Dr Raphaël Pitti, médecin de guerre et chargé de formation médicale au sein de l’UOSSM-France (Union des organisations de secours et soins médicaux).

L'attaque a soulevé une vague d'indignation internationale, plusieurs pays occidentaux mettant en cause le régime de Bachar al-Assad.

Alors que Damas a été pointé du doigt, Moscou a jugé "inacceptable" en l'état un projet de résolution présenté à l'ONU par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni condamnant l'attaque de mardi.

Quant à la diplomatie algérienne, très encline à dénoncer les attentats terroristes en Europe, elle a tout simplement brillé par un silence sidérant jusqu'à l'heure. Même le président Bouteflika qui a envoyé un communiqué pour s'indigner de l'attaque du métro de Saint Pétersbourg n'a pas soufflé mot. Etrange ce deux poids, deux mesures dans la compassion !

Trump menace Damas

L'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley a fustigé mercredi Moscou pour n'avoir pas su tempérer son allié syrien. "Combien d'enfants devront encore mourir avant que la Russie ne s'en soucie ?", a lancé Mme Haley, affirmant que Washington prendrait des mesures unilatérales en cas d'échec à l'ONU.

Alors qu'il donnait une conférence de presse en compagnie du roi Abdallah II de Jordanie le 5 avril à la Maison Blanche, Donald Trump a qualifié l'attaque chimique présumée survenue le 4 avril dans la région d'Idlib en Syrie d'"acte odieux" et d'"affront à l'humanité".

Donald Trump n'a pas hésité à l'attribuer au "régime d'Assad". "Un grand nombre de lignes rouges a été franchi", a-t-il estimé. ll a par ailleurs ajouté que son "attitude vis à vis d'Assad [avait] changé" suite à cette attaque chimique. Concernant les déclarations de l'ambassadrice américaine à l'ONU, il a précisé qu'"en matière militaire, je n'aime pas dire quand je passe à l'acte ni ce que je fais". Puis, suggérant une probable riposte, il avertit : "Je n'ai pas dit que je ne ferai rien, d'une manière ou d'une autre, mais je ne le dirai certainement pas aux médias".

La rédaction/AFP/RT

Plus d'articles de : International

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Youcef Bedouani

The use of chemical weapons in Idlib, Syria is an enormous atrocity and the innocent children gasping for breath and many dead (children and adults) are truly appalling.

While keeping an open mind about who is responsible for the latest attack, it is important not to jump to a conclusion about the real culprit. The US and their allies point to Assad‘s government... while Russia is saying no! Yes the Syrian regime maybe brutal and defending it by pointing out the atrocities of others is not going to cut, but the question remains why should the Syrian government have any interest in such an event right now? Someone would wonder if the US Neocon Elite has an interest in continuing that Regime change road in Syria?

Internet is flooded with information about top US officials’ (including US/UN Ambassador Nikki Haley) call to arms against Russia, but no one bothered to report what Russia had to say. Russia's deputy United Nations ambassador Vladimir Safronkov said that the West's "obsession with regime change is what hinders this Security Council. " Various sources are saying now that the coup against Trump is fully completed… the Neocon have totally crushed Trump.

Washington has already planned the attack way before the events in Idlib province, which "were used as a pretext to use force" said the Russian Foreign Department. It also mentioned this is an attempt to divert attention from the situation in Mosul where "hundreds of civilians have died and the humanitarian catastrophe is getting worse".

Syria, Iran, Yemen, Libya, North Korea, Russia, and China… are ideal targets for the US Neocon… while in the meantime, and unfortunately wasn’t covered by mass media, the United Nations Economic and Social Commission for Western Asia (ESCWA) issued a report this week concluding definitively that Israel is guilty of Apartheid practices toward the Palestinians (here’s the short blog version of the report). Apparently the Trump administration at Israeli urging threatened to defund the UN if this report was not withdrawn. The UN Secretary-General caved and the executive director of ESCWA Rima Khalaf has resigned… and the case built by the ESCWA report remains sound.

Here’s what the same Ms. Haley - who called to arms against Russia - said in response to Ms. Khalaf’s resignation in the New York Times: “When someone issues a false and defamatory report in the name of the U. N., it is appropriate that the person resign” She also praised Mr. Guterres for his “decision to distance his good office from it. ”

So, the big question is, how would you like Algeria to react to this false flag on Syria while, as a matter of law, international law instruments (the Rome Statute is a multilateral treaty), Israel can still be guilty of Apartheid practices… without being charged?

The honest truth human is in lesser position to rule than the cheater deceiving human, the 1% Neocon tribe must not be allowed to destroy humanity! One would hope those crimes of death merchants be exposed by the great Russia & Co… and Algeria to remain vigilant as it used to be!

P. S. : Written purposely in English to call on whom it may concern!

avatar
khelaf hellal

Par son silence sur les crimes contre l'humanité perpétrés par le régime de Bachar El Assad l'Algérie soutiendrait-elle les dictatures les plus cruelles de ce monde après El kedafi, kampaori, Sassou nguesso. Une volte-face incompréhensible de cette Algérie historiquement considérée comme plaque tournante des révolutionnaires et apôtres de la non-violence dont Mandela en faisait partie.