Au sommet de la Ligue arabe, les chefs dorment, chutent et souhaitent se réconcilier avec Israël

Au sommet de la Ligue arabe, les chefs dorment, chutent et souhaitent se réconcilier avec Israël

C’est le « sommet du sommeil », ironise une partie de la presse arabe. En l'absence du président algérien Abdelaziz Bouteflika, les images des chefs d'État arabes, dormants et ronflants, lors du 28e sommet de la Ligue arabe qui se tient en Jordanie, ont suscité dérision et indignation sur les réseaux sociaux.

Le président du Yémen, Abd Rabou Mansour Hadi, celui de Djibouti, le roi du Koweït le Cheikh Sabah Ahmed Al Sabah, ainsi que le président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbes, et bien d’autres, ont bien roupillé pendant les séances plénières.

Images à l’appui, internautes et médias arabes se sont fait un malin plaisir de tourner en dérision leurs chefs d’état. Responsables impunis (pour la plupart) des malheurs de leur peuple, les «Zaims arabes» ont eu, l’espace d’un tweet ou d’un commentaire sur Facebook, la petite monnaie à leur interminable diktat.

Les gags du sommet ont commencé avec l’arrivée des convives. C’est d’abord l’Emir de Dubaï Mohammed Ben Rachid Al Maktoum qui rate la dernière marche à la descente de l’avion, se prend les pieds dans sa gandoura, et atterrit sur un parterre de journalistes.

Ensuite, c’était au tour du président libanais, Michel Aoun (82 ans), qui nous a fait un plongeon, digne des plus grands nageurs, au moment de la prise de la photo commémorative.

Les chefs arabes veulent la paix avec Israël!

Dans une déclaration commune, lue par le secrétaire général de la Ligue arabe, l’égyptien Ahmed Abou al Ghit, les chefs arabes ont exprimé leur volonté à se réconcilier avec l’État d’Israël avec la condition, «pour l’État hébreu, de se retirer des terres qu’il occupe depuis la guerre de 1967».

«Les pays arabes s’engagent à appuyer les négociations de paix entre Palestiniens et Israéliens, afin de terminer un conflit qui n’a que trop duré. Un processus qui aboutira à l’avènement d’un État palestinien au côté d’Israël» déclarait enfin le secrétaire général de la Ligue arabe.

La rédaction

Plus d'articles de : International

Commentaires (4) | Réagir ?

avatar
rabah Benali

@ Haroun Hamel, effectivement, les "marocains d'Algérie" paient des sommes vertigineuses à ce "Machin" comme tu le dis. Comme ces bastardis ont aussi pris en charge totale, (all included" !! comme disent les vendeurs de rêves aux touristes"), depuis le début des années 70, environ 100 000 sahraouis (100 000 nomades, aujourd'hui devenus, sans le moindre d'un doute, quelques millions). C'est tout celà la tragédie DZ. Cordialement. Rabah Benali

avatar
haroun hamel

Ils sont entrain de cuver leur Laben. Et dire que ce pays qui s'appelle Algérie paye des dizaines de millions de dollars de contributions annuelles à ce "Machin"

visualisation: 2 / 4