Bouchouareb va enquêter chez...Tahkout ! (Vidéo)

Abdeslam Bouchouareb
Abdeslam Bouchouareb

C'est un énorme scandale qui se profile à l'horizon, et pour preuve, la réaction des autorités algériennes qui ont décidé de dépêcher une commission d'enquête mixte, à l'usine de Huyndai Tahkout de Tiaret.

En effet, dans une déclaration faite ce dimanche 26 mars, à la presse, Abdeslam Bouchouareb, ministre de l’Industrie et des Mines, assure que son département sur ordre du Premier ministre Abdelmalek Sellal "va dépêcher une inspection mixte composée de l’Inspection générale des finances, de l’Inspection générale des douanes et de l’Inspection générale de l’Industrie qui se déplacera demain ou, au plus tard, après demain, sur les lieux ".

Bouchouareb se voulait confiant et assure que "TMC a signé un engagement et un cahier des charges, et la première inspection a donné un résultat positif”, avant d'ajouter “ceux qui s’inscrivent dans l’activité de montage des véhicules seront observés et les conséquences seront tirées au cas où il y aurait des défaillances".

Accusé de tricherie, Mahieddine Tahkout dénonce une campagne de "propagande lancée à son encontre par les entreprises étrangères, ennemies de la réussite" qu'il symbolise. "Ils ne veulent que personne casse leur monopole, qu'un algérien leur fasse concurrence". Une déclaration qui fait penser que son usine fabrique tous les éléments de Hyundai et qu'ils ne proviennent pas tout simplement de la lointaine Corée du Sud!

Faut-il croire que le Premier ministre peut sévir contre le richissime Tahkout dans le cas où les soupçons d'arnaque sur l'usine de Tiaret s'avèraient véridiques ? Difficile de le croire quand on sait que la réaction du gouvernement a tardé à arriver. Il y a comme une volonté du gouvernement à ignorer ce scandale en faisant le dos rond avant de réagir mollement.

En attendant cette commission d'enquête (encore une !) promise par Sellal, mais dont la date des investigations n'est pas encore connue, le patron de TMC a lui aussi promis à la presse de l'inviter à son usine...

La rédaction

Plus d'articles de : Economie-Finance

Commentaires (6) | Réagir ?

avatar
Djamel AIT AMRANE

Bonjour,

L’état doit s'impliquer un peu plus dans sa politique volontariste de développement de la région.

L'affaire TMC a semé le doute dans la population de Tiaret qui voyait TMC comme une sorte de plan Marshall pour la region où le chomage a atteint un niveau inquietant set devenu endémique, rien qu'a voir la population activant dans l'informel contre lequel les pouvoirs publics sont impuissants.

Pour l'instant, les gens n’arrêtent pas de se bousculer au portion de l’unité Hyundai en espérant une hypothétique embauche.

Mr Bouchouareb, les gens ne comprennent pas comment se fait il que l’état a réalisé des parcs industriels capables d’accueillir une industrie composée de grand complexes et de PME sur un foncier de plus de 2000 ha sur ce qui va être le triangle industriel du Sersou.

Ce triangle a pour sommets trois Zones industrielles (Zaaroura 1 et 2, 650 ha), Ain Bouchekif (500 Ha) et Sid el Abed (montagne carrée, Raffinerie, 1400 ha), en plus de Frenda et Tissemsilt plus éloignées.

un triangle équilatéral de 15 km de coté, voila qui donne beaucoup d'espoir aux populations locales et structurer toute un un tissu industriel.

L’état a bien joué son rôle, reste a Mrs Tahkout, SNVI, SFAV-MB pour ne citer que les plus importants de ce développer en attirant les équipementiers de leurs partenaires technologiques.

En dehors de parcs industriels, il y a la logistique sans laquelle l'industrie est boiteuse.

Sur ce plan, le chantier du chemin de fer (rocade de HP, liaison Relizane Tiaret) ont du retard et surtout les pénétrantes autoroutières

Kemiss - Tissemsilt - Tiaret et Relizane -Tiaret dont la réalisation est gelée a cause des contraintes financières.

En conclusion, l’état a fait les premiers pas en offrant des structures industrielles toutes prêtes a l'image de ces usines qui faisaient la fierté de la région, Elatex (Tiaret), Enipec (Frenda), SNLB (Tissemsilt) et même le site de la fameuse Fatia qui a fait rêver les algériens pendant un quart de siècle.

Fin de la discussion

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

l'incendiaire qui cris il veut une au feux ?, après avoir volé 250 000 000USD au peuple Algérien, maintenant il veut enquêter sur son ex ami de la chkara ?. Qui c'est qui à signé l'autorisation pour la création de cet hangar ?.

visualisation: 2 / 6