Amara Benyounes: boycotter les élections, c'est vouloir l'instabilité du pays !

 Amara Benyounes, soutien patenté des errements de la clique au pouvoir.
Amara Benyounes, soutien patenté des errements de la clique au pouvoir.

À entendre M. Amara Benyounes, l'ancien ministre du Commerce, on croirait qu'il est le seul à aimer l'Algérie même qu'il y a deux sortes d'amours. On peut aimer une femme en la désirant pour satisfaire uniquement l'instinct et le désir sexuel, c'est l'amour charnel et égoïste, comme on peut aimer une femme en se sacrifiant pour son bien-être et pour la préserver et la protéger contre toute atteinte, c'est l'amour de l'âme et des valeurs. Ces deux penchants sont valables aussi pour la mère-patrie. Maintenant, Dieu seul sait quel amour porte ce Monsieur à l'Algérie.

Quel que soit l'amour de ce secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA), on peut dire qu'il a raté encore une autre fois l'occasion de se taire, et cela après avoir insulté ceux qui n'aiment pas sa propre personne et le pouvoir en place avec sa fameuse phrase : "Inaal bou li mayhabnach".

Sa dernière déclaration, qui est de trop, a suivi une autre encore plus grave par laquelle, il a proposé de légiférer une loi qui obligerait les citoyens à voter. On se demande si cet ancien ministre est conscient des conséquences qui suivront cette loi si elle est votée un jour. A-t-il imaginé des scènes où la gendarmerie, la police et pourquoi pas l'armée déboulant dans les foyers pour embarquer les paisibles citoyens dans des camions et des fourgons blindés à destination des bureaux de vote ? Du point de vue juridique, cette action serait légale, car tous ces innocents deviendraient des hors-la-loi. Un peu de sérieux, Monsieur !

Ce samedi, c'est à partir de Khenchela, que M. Amara Benyounes a déclaré devant les militants de son parti que "boycotter les élections, c'est vouloir l'instabilité du pays". Non, Monsieur Benyounes ! Vous vous trompez sur toute la ligne, sinon Hocine Aït Ahmed qui a boycotté l'élection présidentielle de 1999 et d'autres scrutins serait lui aussi un homme qui voulait l'instabilité de la patrie pour laquelle il s'est sacrifié. Je ne crois pas que vous pourriez douter un instant de l'amour, ici il s'agit du vrai amour, de cet homme pour son pays et de celui des millions d'Algériens qui ne sont pas allés aux urnes.

Messieurs Benyounès et consorts, défendez vos idées, côtoyez qui vous adorez, mangez du pain que vous voulez, mais de grâce, n'insultez pas ce peuple, ne doutez pas de son intelligence et de son amour pour l'Algérie, car vous êtes mal placés pour lui donner des leçons de morale et de patriotisme.

Messieurs, sachez que votre silence apportera beaucoup pour la stabilité de notre patrie.

Rachid Mouaci

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (10) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

benyounès vas te faire laver le c. l à Grenoble comme ton montor la brouette ?.

Tu t'es goinfrés alors vas te faire laver ?.

avatar
Mouloud FEKNOUS

Encore ce kabyle de service et de servitude ! Sinistre de l'industrie lui et Bouchaoureb ont permis aux chinois d'avoir des marchés juteux sans les obliger à investir!!!!

Les CHINOIS ont compris, ils ont affaire à un peuple et a un gouvernement imbécile, inculte, nourrit au hallal et haram; incapable d'envisager l'avenir!! SELLAL EST UN ABRUTI FINI TOUT COMME L'AUTRE IMBECILE DE OUYAHIA. Ils ont mené l'Algérie à la catastrophe et ils sont ces imbéciles

visualisation: 2 / 10