Ambitieux programme pour relancer l'Ecole d'application des transports de Batna

Ambitieux programme pour relancer l'Ecole d'application des transports de Batna

Un séminaire de clôture du projet d'appui à la réorganisation structurelle et opérationnelle de l'Ecole nationale d'application des techniques des transports terrestres (ENATT) a eu lieu, mardi, au siège de l'école même.

Ce séminaire a pour objectif de montrer l'impact positif de la coopération algéro-européenne dans le secteur des transports ainsi que les perspectives d'évolution et la professionnalisation des formations des transports et de la logistique pour l'adapter aux besoins des usagers et métiers, estime Ali Akhrouf, chef de projet. La rencontre entre dans le cadre du programme de coopération bilatérale entre l'Algérie et l'Union européenne intitulé appui aux réformes du secteur des transports en Algérie, dit Transport 2.

Mohamed Benaicha, directeur de l’Ecole ajoute que c’est l'occasion de dresser le bilan des activités et surtout d'envisager les perspectives du projet qui arrive à terme le 24 mars 2017, après seize mois d'activités et collaboration entre l'ENATT et les différents experts mis à sa disposition dans le cadre du programme de Transport 2

Le programme est financé par l'Union européenne à hauteur de 877.762 euros, en premier lieu ; il a pour but de faire évoluer l'ENATT vers une Ecole supérieur sectorielle de référence en mettant en place une offre de formation orientée vers les transports terrestres et la logistique. Le wali Salamani Mohamed a retenu que cette future école sera unique en Algérie de par son offre de service dédiée au secteur des transports et de la logistique avec l’ambition de devenir une référence dans toute la région.

Ce projet de réorganisation permettra à l'ENATT de se mettre en adéquation avec les préoccupations du secteur des transports, notamment en s'inscrivant en conformité avec les standards internationaux, apprend-on. Le chargé de la communication et les relations externes, Charif Benboulaid a rappelé au Matin d'Algérie l'implication de l'université 2 dans l'élaboration et la conception des contenus pédagogiques en matière d'offres de formations pour le parcours tels que la licence et le Master professionnel, qui permettront aux étudiants de poursuivre des études dans le secteur, d'avoir la possibilité de suivre un stage pratique en milieu professionnel et soutenir leurs projets de mémoire de fin d'études afin d' obtenir des diplômes leurs garantissant la meilleure opportunité de trouver un travail dans le domaine. Charif Uboulaid ajoute que le projet en question reste à valider par les deux institutions concernées (Transports et Enseignement supérieur

Selon le directeur du programme Transport 2, le budget alloué à ce programme (transport 2) est de 16.5 millions d'euros, d'où un apport de l'Union européenne de 13 millions d'euros, celui de l'Algérie est estimé à 3.5 millions d’euros, la durée de la réalisation du projet est de 60 mois, apprend-on.

Abdelmadjid Benyahia

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?