Y a-t-il eu expulsion de diplomates algériens d’Arabie saoudite ?

Le ministère des Affaires étrangères.
Le ministère des Affaires étrangères.

Coup de tonnerre dans le département de Ramtane Lamamra en ce début de week-end. Une vingtaine de diplomates auraient été expulsés de la autoritaire monarchie saoudienne. Démenti tardif du ministère des Affaires étrangères.

C’est du moins les informations rendues publiques aujourd’hui par un média réputé très proche de la clique au pouvoir. En effet, 20 hauts fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères algériennes ont été expulsés mercredi de force par les autorités saoudiennes, a rapporté Ennahar.

Pire encore, ce média révèle encore que ces diplomates qui souhaitaient simplement accomplir le pèlerinage à la Mecque ont été refoulés dans la nuit de mercredi manu militari pour avoir pu poser le pied sur le sol saoudien.

Cependant au ministère des AE, week-end oblige sans doute, on a attendu toute la journée pour apporter un démenti énergique. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif a déclaré à l’APS que "les informations publiées par certains médias au sujet de la prétendue expulsion d'Arabie Saoudite de ressortissants algériens détenteurs de passeports diplomatiques sont fausses et dénuées de tout fondement".

"Nous sommes en droit de nous interroger sur la tendance de certains médias à publier des informations revêtant une certaine importance ou qui peuvent être sensibles sans prendre la peine de s'assurer au préalable de leur véracité et encore moins de les vérifier auprès des sources officielles habilitées", a-t-il souligné.

Finalement si l’on en croit les Affaires étrangères, les relations entre l’Algérie et la monarchie des Saoud sont au beau fixe. Et l’information n’est que pure affabulation !!!

Pourtant, il semble bien que le feu couve derrière les sourires coincés des diplomates des deux pays. Les relations entre Alger et Riyad ne sont pas un fleuve tranquille. Loin s'en faut. Les choix guerriers de l'Arabie saoudite comme l'attaque contre le Yémen ou son implication dans la guerre syrienne ont montré la désapprobation d'Alger.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
haroun hamel

L'Arabie Saoudite sait que ce pouvoir illégitime et corrompu ne peut pas lever la tête devant elle. Elle peut tout se permettre et faire fi des règles élémentaires de la diplomatie. Rappelez vous en 2015, l'avion d'air Algérie, censé rapatrier les Algériens coincés au Yémen au début de la guerre, interdit de survol du territoire des Ibnou Saoud. Malgré ça le régime et ses relais rompus au larbinisme, continuent à ouvrir les frontières pour accueillir ces cheikhs de pacotille, sous la protection de détachements de gendarmes, qui viennent exterminer notre faune " Outarde" du côté de Ain Beida.