Boudjemaa Rouibah, consul à Marseille et membre du comité central du FLN

Le patron du consulat d'Algérie à Marseille avec Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille.
Le patron du consulat d'Algérie à Marseille avec Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille.

Le consul d'Algérie à Marseille Rouibah Boudjamaa est aussi membre du comité central du FLN. Trop de casquettes sur la tête de notre vénérable consul ! Le comble ? Il va organiser les élections législatives et faire campagne pour son parti, le FLN. Un mélange des genres qui pourrait agacer plus d'un.

En mai dernier, Boudjemaâ Rouibah a été désigné consul d'Algérie à Marseille. Auparavant, il était consul à Lille. Jusque-là tout va bien. Mais nous avons appris que Boudjemaa Rouibah a été désigné au comité central du FLN sans qu’il assiste au congrès du parti il y a deux ans. Un privilège que l’ancien SG, Amar Saadani lui aurait octroyé. Le Comité central compte 489 membres dont 130 ont été désignés par Amar Saâdani. Le consul de Marseille fait partie de ce dernier lot. Le veinard ! Pour autant, il est toujours maintenu à la tête du consulat.

A la veille des législatives, cette désignation pose plusieurs problèmes. D’abord pourquoi la chancellerie maintient-elle un homme encarté à la tête de ce consulat ? Sur les 18 consulats, il est le seul en effet à appartenir à un parti politique sans que cela ne chatouille la rigueur de Ramtane Lamamra. Faut-il rappeler que l’article 120 est bel et bien enterré ou veut-on donner avantage au FLN ici comme ailleurs ?

On se demande en effet comment ce commis de l’Etat réputé pour son zèle à soutenir jusqu’à l’aveuglement Bouteflika va-t-il organiser l’élection sans bourrage des urnes ni rester neutre ! La circonscription est l’une des plus importantes en France. Elle pèse pas moins de 68000 électeurs. Selon les informations dont nous disposons, six bureaux de vote seront ouverts à Marseille et six autres dans les villes proches (Avignon, Aubagne, Aix-en-Provence et Orange). Bon courage aux surveillants de la douzaine de listes de candidats qui se présentent dans cette circonscription. "Il va bourrer les urnes au profit de son parti", pronostique un habitué de la politique de la cité phocéenne.

Sur le plan interne du parti enfin, il y a lieu de se demander comment Rouibah Boudjemaa a-t-il bénéficié d’un poste aussi important au comité central in absentia ? Qu’a-t-il promis à Amar Saadani pour que celui-ci lui fasse un si joli cadeau ?

Yacine K.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Massine Ait Ameur

Et il vas rouler les elections pendant une semaine dans son consulat ou ambassade. La transparence a grande echelle.