Abdelaziz Bouteflika cumule les responsabilités à l'Union africaine !

Abdelaziz Bouteflika.
Abdelaziz Bouteflika.

Le président Abdelaziz Bouteflika vient d'être désigné par ses pairs africains, coordonnateur de l'Afrique pour la lutte contre le terrorisme, mardi à Addis-Abeba à l'occasion de la cérémonie de passation de témoin entre les Commissions sortante et entrante de l'Union Africaine (UA).

Décidément le chef de l'Etat est en grande forme ! Il cumule mandats et responsabilités. L'Union africaine (UA) vient de fait de surcharger encore plus son agenda déjà assez rempli ! Le 30 janvier dernier déjà, Bouteflika était intrônisé in abtensia vice-président de l'UA. Sans qu'il fasse la moindre déclaration, ni acte de présence, il a encore une fois été choisi comme coordonnateur de tout le continent pour lutte contre le terrorisme. Vaste programme pour un homme qui n'est plus apparu sur les écrans de télévision depuis au moins un mois.

Ne serait-on pas là face à un énième emploi fictif ? Qu'importe ! Les potentats qui squattent cette institution africaine sont là pour lui exprimer toute sa reconnaissance à "l'engagement personnel et renouvelé" du chef de l'Etat dans la lutte contre le terrorisme international.

Par ce geste au demeurant très symbolique, l'UA vient au secours des relais intermédiaires du pouvoir qui peinent de plus en plus à faire passer dans l'opinion la bonne santé d'Abdelaziz Bouteflika. Djamel Ould Abbès, le très jeune (82 ans) président du FLN a soutenu que le président "poursuit ses activités normalement". Abdelmalek Sellal sourit à Tunis, il y a une petite semaine, en lançant à la cantonnade : "Bouteflika vous passe le bonjour".

Sinon, le commun des Algériens doit se poser la question de comment en effet Bouteflika à 80 ans va-t-il coordonner la lutte contre le terrorisme quand on sait qu'il reste à demeure dans sa résidence médicalisée de Zéralda et ne reçoit que quelques responsables triés sur le volet ? C'est dire encore une fois que ce syndicat des chefs d'Etat africain fait plus dans l'entretien la connivence entre ses membres que la réflexion pour sortir l'Afrique du sous-développement.

Yacine K.

Plus d'articles de : Débats

Commentaires (6) | Réagir ?

avatar
omar Demdoum

faut pas t'inquieter sur la richesse du maroc le gas va enrichire les caisses du royaume tandis que vous vous allez lentement à la faillite. bientot la disette en DZ vous mangerez plus la chekchouka... canulard c'est un poisson d'avril Bouteflika president de l'UA..

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Au pays de la brouette rien n'est trop beaux pour fakhamatouh echarita aux roues usées par le brossages des minables.

visualisation: 2 / 5