Abdelwahab Derbal : "Je ne peux pas assurer de la bêtise des fonctionnaires !" (vidéo)

Abdelwahab Derbal
Abdelwahab Derbal

L'ancien député d'Ennahda et néanmoins président de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) monte au créneau contre les suspicions de fraudes aux prochaines élections législatives.

Le HHIS, cette instance créée par le président et les membres choisie aussi par le chef de l'Etat, tente de rassurer les partis de l'opposition et l'opinion publique. Abdelwahab Derbal promet encore une fois des élections propres. Le président de la haute autorité veut éteindre le feu du doute et engage sa parole : "Si je vois que c'est joué à l'avance si j'ai des preuves finales, je ne resterai pas un jour". Il promet une neutralité totale. Avant de se défausser : "Je ne peux pas assurer les bêtises des fonctionnaires". Voilà qui est dit ! Ce n'est pas moi ce sont les autres !

Abdelwahab Derbal, 64 ans, est un ancien député du parti islamiste Ennahda à la fin des années 1990, avant de rejoindre tombour battant le camp de Bouteflika.

Il a été ministre chargé des relations avec le Parlement entre 1999 et 2004, puis conseiller au palais d’El-Mouradia, avant d'être nommé ambassadeur à Bruxelles et en Arabie saoudite. C'est dire la proximité de cet avocat avec le président Bouteflika dont il a bénéficié de tous ces postes de choix. Aussi, croire aujourd'hui à une quelconque indépendance par rapport au régime en place relève, à notre sens d'une simple vue de l'esprit.

Yacine K.

Vidéo

Plus d'articles de : Politique

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Que pensez vous Monsieur DERBAL ?, de cette affaire ould abbas fils ?. C'est pas joli tout çà ?. Les rois des corrompus et voleurs fln-rnd ?.