Une montre trouvée sur un des 57 martyrs exhumés à Tamridjet. (Vidéo)

Une montre trouvée sur un des 57 martyrs exhumés à Tamridjet. (Vidéo)

Soixante ans après, les ossements de 57 martyrs, tombés au champ d'honneur, ont été déterrés par les habitants de la petite localité montagneuse de Laâlam au lieu-dit Sidi Merzouk, commune de Tamridjet, dans la wilaya de Bejaia, pour être inhumés dans un cimetière de la région. Dans un élan de solidarité exceptionnel, les habitants, tous volontaires, ont réussi à sortir de l’oubli un bataillon de vaillants soldats, venu alimenter le maquis, d’armes en provenance de Tunis.

C’est dans les hauteurs de cette région montagneuse, que l’armée française les aurait décimés à coups de raids aériens et d’artillerie lourde.

Lors de l’exhumation des restes, une montre en assez bon état, ainsi que des godasses et des vêtements militaires ont été trouvés sur les Chahids.

L’enterrement des restes des cinquante-sept martyrs, est programmé le 27 mars, soixante ans, jour pour jour, au niveau du nouveau cimetière des Chouhada de Zentout, qui sera ouvert à l'occasion.

Soixante ans après, ces hommes, rejoindront enfin dans la dignité, l’endroit de leur repos éternel.

Gloire à nos martyrs.

La rédaction

La vidéo de l'exhumation des martyrs.

Plus d'articles de : Mémoire

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
oziris dzeus

60 ans après,

on les a oubliés pendant 60 ans,

c'est une honte,

ils étaient bien là où ils étaient,

on fait de la politique même avec les morts et les martyrs,

c'est une honte,

cette montre, et le message de ces martyrs pour dire,

"vous nous avez oublier pendant tout ce temps"

quelle honte,

,