Urgent. Des citoyens protestent sur une terrasse de la wilaya de Bouira

Des protestataires sur le toit de la Wilaya de Bouira.
Des protestataires sur le toit de la Wilaya de Bouira.

Grosse tension au siège de la wilaya de Bouira où des pères de famille menacent de se suicider suite au silence opposé par les autorités à leurs problème de logement notamment.

Le siège de la wilaya de Bouira est actuellement le théâtre d’une action désespérée. Plusieurs pères de familles, ils seraient au moins quatre, se sont hissés sur une terrasse de l’édifice. Torses nus et répartis sur cet espace en surplomb de l’une des entrées du siège wilayal, les protestataires espèrent par leur action obtenir des solutions à leurs problèmes sociaux, notament celui du logement. La police nationale et les services de la protection civile se trouvent sur les lieux et sont en pourparlers avec les protestataires. Des témoins nous disent craindre des gestes irréparables et nous assurent que les protestataires seraient en possession d'armes blaches et de combustible.

Pareilles situations se sont déjà présentées par le passé. Parfois il s'est agit de père de famille avec leurs enfants. Il est à espérer que la situation soit gérée au mieux pour préserver les vies humaines et apporter des réponses probantes aux causes qui ont mené à des situations aussi critiques.

Par ailleurs, nous avons appris que des heurts avec les forces de l'ordre se dérouleraient au quartier ECOTEC de la même ville de Bouira.

H'Med At Umeziane

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Allas Ilelli

Le suicide, qu'il soit individuel ou collectif, n'est en aucun cas une menace pour cette « voyoucratie », cette république bananière sans banane! Pire encore: tout Kabyle qui meurt est une petite victoire pour ces gueux qui gouvernent cette Algérie qu’entre-temps je vomis!

Ils jouissent devant leurs victimes qui gisent et leur dessein est d'exterminer le peuple kabyle!

À un jeune qui lui avait dit qu'il était prêt à mourir pour tamazight, l'immense Mohya avait cette réflexion: "Il serait préférable de vivre pour tamazight! Elle en profitera plus!".

La résistance est de rester debout et bien vivant en leur faisant un bras d'honneur! Notre existence est leur négation et vice versa.

Ce finissant régime qui, par ailleurs, est en porte-à-faux par rapport au monde civilisé et qui n'a de vertus que les vices, ne pourrait concevoir un suicide comme un chantage et dormira sur ses deux oreilles aussi longtemps que la violence ne soit pas dirigée contre son existence ou ses intérêts.