Près d’un demi-million de morts sur les listes électorales en Algérie!

Près d’un demi-million de morts sur les listes électorales en Algérie!

Invité, hier, au forum de la radio nationale, le Secrétaire général du ministère de l'Intérieur et des collectivités locales, Hocine Mazouz, a fait une surprenante révélation concernant les listes électorales utilisées jusqu’à lors. Il nous apprend que les vielles listes comprenaient près d’un demi-million de morts et 287 000 personnes doublement inscrites!

En effet, l’invité du jour confie que grâce aux nouvelles technologies (TIC), «il a été possible de rayer des listes électorales, pas moins de 287.000 personnes qui étaient doublement inscrites dans le fichier national et que 436.000 autres qui étaient décédées» sans qu’elles ne soient supprimées des listes. «Il a fallu de grands efforts pour assainir la situation car malheureusement chez nous, on ne raye pas automatiquement une personne, décédée ou ayant changé de résidence.» avant de se montrer rassurant quant à l’avenir. «Dorénavant, les choses vont être plus simples avec l’entrée en service du fichier national de la résidence. Une fois qu’il sera opérationnel, nous n’aurons plus besoin de procéder chaque année à l’assainissement de la liste électorale. La révision se fera uniquement à l’occasion des rendez-vous électoraux»

L’invité du jour a indiqué que la campagne électorale débutera le 9 avril prochain pour se terminer le 30 du même mois. Les électeurs sont désormais au nombre de 23 millions 272 mille 550 électeurs (dont 900 milles de la communauté nationale à l'étranger) et vont être encadré par 500 milles agents.

Ça aurait été bien aussi de connaître le nombre de morts et des personnes doublements inscrites, qui ont voté lors des précédents scrutins, avant la mise en place de ce système informatique (TIC). Il est fort à parier qu’on ne le saura jamais!

La rédaction

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?