Tebboune : 200 millions de dollars de mayonnaise importée et fin de la pénurie de la banane !

Abdelmaldjid Tebboune
Abdelmaldjid Tebboune

En marge de d’une fête organisée ce samedi 11 mars, en l’honneur de la dernière coulée de béton du minaret d’Alger, le ministre du Commerce toujours par intérim, Abdelmadjid Tebboune, a révélé que le pays importait 200 millions de dollars de mayonnaise, de moutarde et de ketchup !.

"Il n’est pas normal d’importer 200 millions de dollars de Mayonnaise de Ketchup et de moutarde (…) le but n’est pas de créer la pénurie, mais de réguler un marché et de préserver la devise. Il vaut mieux utiliser cet argent dans des domaines plus important tels que l’habitat", insistait sans rire le ministre de l’habitat mais accessoirement ministre du Commerce aussi.

180 000 tonnes de banane à importer en 2017

Le ministre Tebboune a également évoqué les mesures prises par la tutelle qu’il représente, d’importer 180 000 tonnes de banane en 2017. 'On donnera à partir de cette semaine les permis d’importations pour 90 000 tonnes de bananes pour le premier semestre", expliquait-il doctement. "Les importateurs qui disposent de chambres froides et qui répondent au cahier de charge imposé par l’état auront toute la latitude à importer leur quota de banane", avait-il ajouté.

Des spéculateurs ont stocké 21 000 tonnes de pomme de terre !

Concernant la spéculation, le ministre Abdelmadjid Tebboune estime qu’il y a une réelle intention de créer artificiellement une pénurie dans les produits de première nécessité dans un but purement spéculatif. Il en veut pour preuve, dit-il, la dernière opération des services de sécurité qui ont fait chuter une bande organisée de spéculateurs à Ain Defla ayant stocké 21 000 tonnes de pomme de terre.

Ce qui explique, selon lui, le prix inacceptable de 120 DA le kilo qu’a atteint la pomme de terre. "Le vrai prix, avec l’abondance de la pomme de terre que connaît le marché est de 45 DA. Le prix connaît une hausse à cause des spéculateurs", analyse-t-il, avant de conclure : "L’Etat va sévir avec fermeté contre tous ceux qui se jouent des aliments de premières nécessités des Algériens". Les spéculateurs de tous poils sont avertis,... et la population pourra attendre le mois de ramadhan rassurée que les prix ne connaîtront pas les flambées habituelles !!!

La rédaction

Plus d'articles de : Economie-Finance

Commentaires (7) | Réagir ?

avatar
moh arwal

Quand le chat n 'est pas la les souris dansent. Fi blad mickey il n y a pas de chat il n y a que des rats rongeurs (les ministres, les chefs de parti RND/FLN 9 qui s'en donnent a coeur joie c'est a qui plus vole plus.

avatar
Abderahmane Harrouz

tebboune un Ministre qui as fait fit dans la wilaya d'Ouargla, a aujourd'hui tout les projet de la wilaya d'Ouargla sont gele, nous l'avons sollicite tant de fois mais toujours a rond dos a notre requêtes, ses administrateur Zombie a Ouargla sont l'image de cette mediocricite managériale,

visualisation: 2 / 7