Annulation de la visite du président iranien en Algérie !

Abdelaziz Bouteflika a annulé sa réception de Hassan Rohani
Abdelaziz Bouteflika a annulé sa réception de Hassan Rohani

L'agence APS qui reprend des déclarations de Bahram Kassemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères annonce le report de la visite de Hassan Rohani, président de l'Iran.

La visite du président iranien, Hassan Rohani en Algérie entrait dans le cadre d’une tournée africaine qui devait le conduire dans deux autres pays a été reportée, selon l’agence officielle APS. Cette visite Hassan Rohani devait le conduire "dans trois pays, à savoir l’Afrique du Sud, l’Algérie et l’Ouganda".

L'ambassadeur d'Algérie en Iran avait annoncé fin de la semaine dernière que le président iranien allait venir en Algérie le 12 mars. Cependant, tout semble la tournée aura lieu à une date ultérieure. La raison ? Afin de "donner le temps nécessaire à la finalisation des modalités et formalités protocolaires de ces visites, ainsi qu’à la préparation des documents d’accords et mécanismes techniques relatifs à cette tournée africaine", a expliqué Bahram Kassemi.

Pour autant aucune date n'a été retenue à cette visite renvoyé sine die. Comme au demeurant pour la visite d'Angela Merkel qui entretemps a effectué une tournée en Egypte et en Tunisie.

Pour l'heure, la présidence algérienne n'a pas réagi à cette annulation. Hormis quelques messages mis en ligne, son site internet est dépourvu de tout agenda des activités de Bouteflika. Cependant cela ne nous épargne pas de poser la question sur la santé du chef de l'Etat. Car même si l'annulation vient cette fois manifestement de l'Iran, il reste que c'est la deuxième personnalité qui renonce à venir rencontrer le président Bouteflika en Algérie.

Le lundi 20 février, la présidence algérienne a annoncé le report de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel quelques heures seulement avant son arrivée à Alger. La raison invoquée ? Une "indisponibilité temporaire" du chef de l'Etat due à "une bronchite aiguë". Depuis hormis des communiqués lus par des tierces personnes, aucune activité filmée du président Bouteflika n'a été rendue publique.

Le 2 mars, Abdelaziz Bouteflika a fêté ses 80 ans dont 18 ans à la tête du pouvoir. Fin avril 2013, il a été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) qui a affecté sa mobilité et son élocution. A preuve, il ne s'est plus adressé directement aux Algériens depuis 2012.

Yacine K.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?