Les terroristes d'Al Mourabitoune, Ansar Dine et Massina annoncent leur union !

Les responsables des organisations terroristes du Sahel dont Iyad Ag Ghali au milieu.
Les responsables des organisations terroristes du Sahel dont Iyad Ag Ghali au milieu.

Les groupes terroristes Ansar Dine et Al Mourabitoune ont rendu publique leur volonté d'unifier leurs forces. Un troisième groupe terroriste, katibat Massina, s'est joint à cette coalition de la mort.

Mokhtar Belmokhtar pour Al Mourabitoune et Iyad Ag Ghali pour Ansar Dine auraient donc scellé leur union. A la vie, à la mort. L'agence ANI, qui s'appuie sur une annonce diffusée via un forum islamiste sur internet, ajoute que les Brigades Massina, un groupe opérant dans le centre du Mali formé principalement de bergers peuls, et l'Emirat du Sahara, une émanation d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), uniront également leurs forces avec le nouveau groupe. Les trois groupes terroristes qui écument un nord-Mali à l'abandon ont annoncé qu'ils constituaient désormais un nouveau groupe armé dirigé par Iyad Ag Ghali qui s’appellera "Groupe pour le soutien de l’Islam et des musulmans".

Les deux organisations terroristes sont responsables de nombreuses attaques contre les forces maliennes, les casques bleus de la Minusma et les soldats français de l'opération Barkhane.

Al Mourabitoune sont également derrière l'attaque de la base gazière de Tiguentourine qui a fait 42 morts. Le dernier fait d'arme revendiqué par cette organisation criminelle est l'attentat suicide qui a fait jusqu'à 60 morts et plus de 100 blessés le 18 janvier dernier dans un camp militaire de Gao, dans le nord du Mali. Quant à Ansar Dine, il est né à la faveur de l'offensive lancée par le MNLA dans l'Azawad. Iyad Ag Ghali a manoeuvré puis combattu le mouvement indépendantiste touregs de nombreuses villes de l'Azawad. Il a revendiqué de nombreuses attaques comme celle menée le 9 octobre 2015 contre un poste de gendarmerie du Burkina Faso.

L'unification de ces trois groupes terrorites ne restera pas sans conséquence dans une bande sahélienne difficile à contrôler.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
haroun hamel

Ces groupes, comme "Ansar Eddine" sont le plus souvent, créées par les services, pour contrecarrer les velléités indépendantistes Touarègue. Il est apparu ex nihilo pour justifier l'intervention Algéro/Française au Mali. Son chef Iyad ag ghali était reçu comme personnalité à Alger. Sa famille vit dans le sud Algérien. Alors il faut peut être arrêter la propagande.