Que pèse Daech en Algérie?

Que pèse Daech en Algérie?

L’attentat du dimanche soir, revendiqué par l’État islamique et qui a visé un poste de police à Constantine, pose la question de la « valeur » de cette organisation terroriste sur le territoire Algérien et plus précisément dans la région constantinoise.

Il n’est un secret pour personne que Daech cible l’Algérie, depuis que l’organisation s’est implantée dans le «chaos» Libyen. Il y a eu plusieurs tentatives de passage des éléments de l’EI par la frontière montagneuse ouest tunisienne, et cette région est depuis un moment une véritable «zone d’affrontement» avec les forces de l’ordre algériennes.

Djebel El Ouahch, dans les hauteurs de Constantine, a été quant à lui, souvent une zone stratégique où les terroristes ont essayé de s’installer pendant la décennie noire en Algérie. En 2008, la forêt dense du Djebel El Ouahch était le théâtre d’un attentat qui visait des militaires qui assuraient la sécurité de l’entreprise japonaise qui réalisait, à l’époque, un tronçon de l’autoroute Est-Ouest.

Tentatives désespérées de s’implanter depuis 2014 :

En septembre 2014, le groupe de «Jound Al Khilafa», sera le premier groupe terroriste autrefois sous l’AQMI, à prêter allégeance à Daech en Algérie. Ce groupe se rendra tristement célèbre lorsqu’il enlèvera puis décapitera le Français Hervé Gourdel dans les montagnes de Kabylie. Il sera anéanti par les forces de l’ordre algériennes en décembre 2014.

Le 14 juillet 2015, l’organisation terroriste de Daech promettait, dans une vidéo mise en ligne, «une guerre longue et sans merci». L’orateur, un certain Abou Al Hafs el Djazaïri laissait entendre qu’il y aurait des éléments de Daech en nombre en Algérie. «Nous sommes fiers de l’allégeance de nos frères de Skikda et du Sahara.» lançait-il à l’époque (1).

Il désignait par «ses frères de Skikda» un groupe armé «Jound Al Khilafa fi Djibal Arrahmane», qui avait prêté allégeance à Daech en mai de la même année, et qui activait dans les monts de Tamalous dans la région de Skikda, à l’Est du Pays. Ce groupe a vu sa tentative d’attentat, qui consistait à faire exploser un pont de la région, avorter par la vigilance des services de l’ordre.

Le 25 juillet 2015, un dernier groupe armé nommé «Sariat Al Ghouraba», qui activait quant à lui, dans la région de Constantine, va diffuser une vidéo dans laquelle il déclare son allégeance à Daech et à son calife «Aboubakr Al Baghdadi». Peu de temps après, le chef de ce groupuscule, un certain «Abou Mouad Al Kasantini» va être capturé en novembre de la même année, par les forces de l’ordre à Azaba dans la Wilaya de Skikda. Ce groupe avait, entre-temps, réussi dans un attentat à la bombe en fin 2015, à faire plusieurs morts parmi des militaires dans la région de Djebel Ouahch.

En août 2016, les brigades antiterroristes algériennes identifient le remplaçant de l’Emir Abou Mouad Al Kasantini. Il s’agirait d’un individu «L.M» surnommé «Hamam», âgé de 38 ans et originaire de la ville de Constantine. Un policier sera tué par balle le 28 octobre 2016, dans un attentat terroriste commis par trois individus dans le quartier Ziadia au centre-ville de Constantine. Il s’agirait vraisemblablement de terroristes appartenant au groupe de «Sariat Al Ghoraba», puisqu'il a été revendiqué par l'EI.

L’attaque de ce dimanche qui aurait fait trois blessés légers dans les rangs de la police algérienne, serait l’œuvre de ce même groupuscule.

Durant l’année 2016, l’armée algérienne a annoncé avoir éliminé plus de 125 terroristes et arrêté 225 autres. Depuis le début de l’année 2017, au moins 22 islamistes ont été tués en Algérie (2).

La rédaction

(1) Daech déclare la guerre à l’Algérie et promet de reconquérir l’Andalousie

(2) VIDEO. Attentat déjoué à Constantine: Où en est la menace terroriste en Algérie?

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Tous ses abou et quelques choses comme dirait Monsieur JEAN Marie LEPEN, devrait êtres brûler vif pour les méfaits qu'ils ont commis en Irak, Syrie, Libye, Tunisie. Tous ses pays sont nos frères et soeurs.

avatar
Massinissa Umerri

Il ne manque plus qu'un"S", pour pluriel, pour que ces histoires arrivent a leur fin commune- car, les Etats Islamiques, ce n'est pas du nouveau, c'est toute la Ligue de la MRD, voyons !!! Ils ne font pas du terrorisme aveugle, c. a. d. contre des civiles, mais contre les fausses, joomlookias islamias...

Tel a ete' devoile' en iraq, les endroits qu'ils ont vite occupe's, sont des centre d'activite' petroliers - et leur cause est la gouvernance et gestion des ressources et productions, c. a. d. LES RENTES. Voila qui en fait des CONCURRANTS, aux dits "Etats" en place, c. a. d. deja RECONNUS. Cependant, il faut reconnaitre, qu'eux aussi, ont une reconnaissance internationale... Ils sont arme's, bien finance's, et on leur livre meme de lagazelle, la 4-pattes comme la 2-pattes.

Le probleme reel, est qu'il ne s'agit pas d'une reelle competition, c. a. d. que ces mini-etats, ne sont que les batards, de ceux-la reconnus et plus arme's.

Et ce probleme est loin d'etre resolu, puis que la releve est assure'e, et tres bien meme. Demandez a Mme Benghebrit ! Mieux encore, en Lybie, le negoce entre les potentiels, n'est meme pas sur le petrole et ce que celui-ci chie, c. a. d. le petro-dollar, mais sur la langue officielle - c. a. d. etat islamique ou semi-islamique ?

Abdekka laBrouette, vient de les enguager en concurrance, avec le pret-islamique. Certain disent "sans interet", quelle merveille, un veritable boost a l'economie !!!!!

Poudre aux yeux... si l'activite' bancaire, qui accompagne les autres activite's, ne peut pas se faire payer, c. a. d. deguager du benefice, alors c'est un hobby, c. a. d. que l'activite' finance'e par un pret islamique, n'est pas productrice, ou SANS VALEUR. Quelque chose comme, financer une un tracteur ou une voiture de tourisme. Le tracteur generera du benefice et donc peut deguager un payment, la voiture de tourisme NON !

Bref, sur tous les points de vue, on y reguardant de plus pres, la difference entre ces Etat Islamiques, reconnus ou pas, s'evapore... La culture sousdjaceante est la meme...

Ici, aux USA, ils ont finit par comprendre cela... La Clinton a ete' vire'e sur entre autre, le dossier Lybien et son accoquinnement avec les maitres de la culture des ces Etats... ISLAMIQUES !!!