Les étudiants pharmaciens humiliés à Alger ! (Vidéo)

Les étudiants en pharmacie réprimés ce matin à Alger.
Les étudiants en pharmacie réprimés ce matin à Alger.

Des étudiants en pharmacie qui ont tenté de tenir un rassemblement place du 1er Mai à Alger ont été bastonnés, humiliés et dispersés par les forces de l'ordre.

Coups de matraques, coups de pieds, giffles... les futurs pharmaciens algériens ont dû encore une fois subir mercredi matin au coeur d'Alger toute la panoplie pour les humilier. La séquence est des plus gravissimes : des policiers qui rouent de coups de pacifiques étudiants en pharmacie, autrement dit ceux qui dans un proche avenir seront là pour nous prodiguer des médicaments.

Un étudiant en pharmacie qui se fait gifler par un policier.

En effet, les étudiants en pharmacie des universités de Tizi-Ouzou et Blida n'ont pas eu le temps de déployer leurs banderoles ou de clamer leur slogan que des hommes des services de police leur sont tombés dessus.

Mercredi dernier, la police a encore sévi à Alger contre les même étudiants en pharmacie. D'importants renforts ont été déployés à la gare routière de Kharrouba et tous les axes d'Alger pour empêcher les étudiants en pharmacie des universités d'autres wilayas de rejoindre leur lieu de rassemblement à Alger.

Cela fait trois mois que les étudiants en pharmacie sont en grève. Les principales raisons ? L'absence de places en résidanat, l'absence de stages en laboratoire... Jusqu'à présent pour les futurs pharmaciens n'ont eu pour seule réponse qu'interdiction sur interdiction de leur mouvement et le silence de la tutelle.

Yacine K.

Vidéo

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (1) | Réagir ?

avatar
Aksil ilunisen

Il est regrettable de voir nos chers etudiants (la matiere grise de notre pays) se faire maltraiter de cette maniere sauvage.

Les policiers NE DOIVENT en AUCUNE circonstance avoir recours a la force durant des regroupements pacifiques.

Il est aussi regrettable d'avoir un pays ou un regime DICTATORIAL AUTORITAIRE et TORTIONNAIRE existe dans une Algerie qui a donné les meileurs de ses enfants pour revouvrer son independence........... si independence il y a!

Viendra le jour o uce meme etudiant, maltraité se vangerait. Helas de constater et de croire que d'ici-la l'Algerie en tant que Pays Nation n'existera plus!!