Des manifestants dénoncent la corruption des élus en France et le scandale Fillon

Plusieurs rassemblements ont été organisés un peu partout en France contre la corruption des élus.
Plusieurs rassemblements ont été organisés un peu partout en France contre la corruption des élus.

Plusieurs rassemblements contre la corruption des élus ont été organisés ce dimanche 19 février en France. A Paris, des centaines de manifestants se sont réunis sur la place de la République en réaction à l'affaire François Fillon.

Environ un millier de personnes se sont rassemblées sur la place de la République dans le 11e arrondissement de la capitale. Elles ont répondu à un appel lancé sur les réseaux sociaux par Vincent Galtier, qui se présente en simple citoyen et se dit indigné par l'attitude peu éthique des hommes politiques.

"C'est très modeste. C'est un rendez-vous pour réunir des gens autour d'une indignation qui a été initiée par l'affaire Fillon mais qui ne concerne pas simplement M. Fillon, explique l'initiateur de l'événement au micro de RFI. Ça concerne beaucoup de gens dans la classe politique qui manifestement peuvent pervertir des intérêts publics en intérêts privés."

Les organisateurs de Nuit debout, des rassemblements citoyens qui ont vu le jour au printemps dernier, se sont aussi joints à ce premier événement anti-corruption.

Pour Camille, de la coordination Nuit debout, il faut maintenant fédérer les actions et continuer la mobilisation : "Il faut avoir un agenda commun, partagé. C'était déjà l'idée l'an dernier, c'est-à-dire la convergence des luttes. Les luttes sont divisées, sont coupées en petits bouts, elles ne sont pas coordonnées, et c'est ce qui fait qu'une poignée de milliardaires, d'industriels et de banquiers arrivent à tenir des peuples de millions de personnes. Ils savent nous diviser et surtout je crois qu'on sait se diviser nous-mêmes, malheureusement."

Le rassemblement s'est terminé par une assemblée générale pour réfléchir sur la suite à donner au mouvement.

RFI

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (0) | Réagir ?