Les vols et agressions sur les ouvrages ont coûté à Sonelgaz 440 milliards de cts à Batna

Les vols et agressions sur les ouvrages ont coûté à Sonelgaz 440 milliards de cts à Batna

Le coup d’envoi des journées portes ouvertes sur la Société de distribution de l’électricité et du gaz (SDE), organisées dans la matinée du dimanche à la salle de la maison de la culture Mohamed El-Aid Khalifa a été donné par le chef du cabinet en présence de Madi Hocine, le directeur et l'ensemble des cadres de la direction SDE.

Le thème de la rencontre a pour objectif de sensibiliser en premier lieu les investisseurs et rapprocher du mieux les agriculteurs de la société afin de les orienter vers les nouvelles méthodes de paiement de factures.

Madi Hocine a rappelé que la direction de Batna a atteint un taux de 93 % de réalisation, soit 11666 km de réseau d'électricité et 4436 km de réseau en gaz, soit 79 % Il a aussi indiqué au Matin d’Algérie qu'en matière de contrainte "la SDE a enregistré durant cette dizaine d'années une perte de 439 milliards de cts, sur un nombre très important de cas d'agressions d'ouvrages, vols de matériels et fraudes, qui malheureusement sont souvent la source des perturbations et nuisance". Il est à signaler que la consommation moyenne se chiffre à 60 Da/jour/client, pour l'électricité et 11,51 Da pour le gaz, soit une moyenne de 3000 Da pour 15 jours. Mais parfois, si ce n'est pas souvent la facture dépasse de loin cette moyenne, apprend-on.

Madi Hocine.

En outre, le directeur de la Sonelgaz a brossé un tableau de la situation du secteur qui connaît une avancée satisfaisante. "Une entreprise citoyenne qui poursuivra son plan de développement et ses investissements, et qui trouvera les financements nécessaires pour poursuivre cet élan de développement", soutient Madi Hocine, le directeur. Ajoutant que "le rôle de l’entreprise, qui est avant tout citoyen, est d’assurer un bon accueil des clients, d’informer et de suivre les doléances". Il nous a été précisé que des conseillers seront mis en place à travers toutes les agences de Sonelgaz, et qui ne manqueront pas aussi de sensibiliser les clients à la forte consommation d’énergie, avec de simples gestes qui économisent l’énergie et allègent la facture.

Le coût du kilowatt d’électricité, qui est acquis à 10,54 DA, est facturé à 4 DA pour le client, et c’est l’État qui subventionne les 7 DA restants

Aussi, il est prévu, en collaboration avec d'autres ministères, des campagnes de sensibilisation auprès de l'ensemble des citoyens, les investisseurs, agriculteurs pour l’utilisation rationnelle de la consommation et le danger de l’électricité et du gaz. Pour rappel que, le coût du kilowatt d’électricité, qui est acquis à 10,54 DA, est facturé à 4 DA pour le client, et c’est l’État qui subventionne les 7 DA restants, sans pour oublier les tarifications diminuées automatiquement et systématiquement en respectant les horaires fixées (réglés par les minuteurs) par son utilisateur (comme les pompes, machines et autres).

Selon le même responsable, des mesures importantes sont prévues dans les prochains mois pour le relevé de l’index de consommation avec des appareils code modernes, pour éviter les erreurs de tarifications. Pour ce qui est des investissements en cours, le directeur affirme qu’elles se poursuivront malgré la situation actuelle, et le financement se négocie, tout en trouvant des mécanismes pour achever le programme tracé, à suivre.

Abdelmadjid Benyahia

Plus d'articles de : Algérie

Commentaires (0) | Réagir ?