Congo-Brazzaville: le colonel Marcel Ntsourou, ancien numéro 2 des renseignements, mort en détention

Le colonel Marcel Ntsourou
Le colonel Marcel Ntsourou

Le colonel Marcel Ntsourou, ancien secrétaire général adjoint du Conseil national de sécurité (CNR), est décédé ce vendredi à la mi-journée à l’hôpital militaire de Brazzaville. Il y avait été transféré après un malaise qui l’a plongé dans le coma à la maison d’arrêt où il était incarcéré depuis 2014. Une information donnée à RFI par l’un de ses avocats, Me Eric Yvon Ibouanga.

Le colonel Ntsourou avait été jugé successivement en 2013 et 2014 et condamné aux travaux à perpétuité pour atteinte à la "sûreté de l’Etat". Bras droit du président Denis Sassou-Nguesso qu’il a aidé à reconquérir le pouvoir par les armes en 1997, il était tombé en disgrâce après les explosions meurtrières dans un dépôt de munitions de l’armée en mars 2012 à Brazzaville.

RFI

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?