Encore une autre sortie de piste pour un appareil d’Air Algérie ?

Encore une autre sortie de piste pour un appareil d’Air Algérie ?

Décidément, cette semaine aura été mouvementée pour l’aviation civile en Algérie.

En effet, nous rapportions sur les colonnes du Matin d’Algérie que deux incidents d’aviations qui se sont produits la même semaine : l’un impliquant un avion de ligne ATR d’Air Algérie reliant Alger à la ville d’El Oued, et l’autre un avion d’entraînement pour pilotes à l’aéroport de Hassi-Messaoud.

Mais voilà que la chaîne Echorouk, rapporte aujourd’hui, un autre incident impliquant un Boeing 737 NG d’Air Algérie, qui aurait fait une "sortie de piste", ce mercredi lors de son atterrissage. La chaîne de télévision révélait que les pistes détrempées, renderaient délicates les manœuvres d’atterrissages des avions de ligne. Mais alors comment font les pilotes en Europe ou dans les régions où les pluies sont abondantes ? sommes-nous tentés de demander.

Air Algérie dément l’information !

Air Algérie dément nénmoins sur les colonnes du journal d’information électronique Tsa l’information selon laquelle l’avion aurait quitté la piste d’atterrissage. Air Algérie parle d’un atterrissage "sans procédure de freinage", lorsque les pistes sont détrempées, afin d’éviter justement des dérapages !

"Le pilote a préféré continuer à rouler sur la piste secondaire, dans le prolongement de la piste principale, jusqu’à l’immobilisation de l’appareil", pouvait-on lire.

"Les fortes pluies de ces dernières heures ont fait que la piste d’atterrissage de l’aéroport d’Alger était légèrement inondé. En conséquence, le commandant de bord a préféré "éviter tout incident de freinage", indiquait Air Algérie. "La situation est tout à fait normale" et les passagers "ont été débarqués après que l’appareil ait été tracté" ajoutait la compagnie aérienne.

La rédaction

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (2) | Réagir ?

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Encore un pilote d'air couscous qui fait les siennes sur la piste ?.

avatar
rabah Benali

Bonjour,

Il y a tromperie sur la marchandise "information".

L'appareil représenté sur la photo de l'article n'est pas un boing 737 NG (Nouvelle Génération). Il s'agit du fameux airbus 380. Comme il n'est pas très évident qu'air couscous soit capable d'exploiter et de gérer un tel appareil, le doute est permis. Il s'agit probablement d'une simple maquette trompe l'œil. Quand à l'atterissage utilisant exclusivement les aérofreins (sans frenage mécanique) c'est apparemment une nouvelle procédure inventée par quelques "cowboy kamikaze" pilotes d'air couscous. Les manœuvres d'atterissages sur les pistes des aéroports européens sont pratiquables aussi par fortes pluie parceque les pistes sont conçues pour et surout séverement entretenues. Ce n'est pas le cas des pistes au "Bouteflekistan". Je prends l'avion une dizaine de fois environ par an. Aussi vers l'Algérie. Je n'ai pas remis les pieds dans un aéronef air couscous depuis maintenant plus de 25 ans. Rabah Benali