Le phénomène Sorif revient sur scène et bientôt dans les bacs en Algérie !

Le phénomène Sorif revient sur scène et bientôt dans les bacs en Algérie !

Après deux albums, Sorif revient avec un troisième opus "Entre ici et là-bas", un album accueillant et lumineux qui nous invite à la réflexion par la dérision.

A l’origine créé par Lyass et Yacine, Sorif est aujourd’hui essentiellement incarné par Lyass. Jeune lillois hyperactif qui tire ses origines de Ouaguenoune en Kabylie, Lyass a su tirer profit de ses deux cultures pour nous en donner le meilleur reflet par la chanson.

Le nom du groupe tire sa source du mot kabyle "assurif" que l’on peut traduire par le fait d’avancer, de faire un pas en avant. Il est ainsi parfaitement pensé et à l’image de son leader qui nous apparaît comme étant un artiste audacieux.

Depuis quelques années déjà, Sorif s’investit à fond sur ce qui devait être seulement une passion : la musique. Mais ce dernier a tellement de choses à nous dire, tellement de sujets qui lui tiennent à cœur qu’il s’est donné une mission : passer son message à travers une bonne musique. C’est ainsi qu’il s’entoure de fameux musiciens aux origines diverses et collabore notamment avec l’arrangeur et musicien Mehddy Ziouche ou encore le percussionniste Amar Chaoui. Entre rythmes et harmonies, le résultat est remarquable !

C’est ainsi que Sorif nous livre un album contrasté, bousculant les codes pour offrir une musique kabyle riche en fusions. Il s’agit sans aucun doute du plus aboutit de ses albums ! Perspicacité, aisance et maturité sont les clés de ce cd de onze titres.

En l’écoutant, il en ressort un personnage doté d’une belle ambition, au style frais et nouveau, mélangeant comédie et chanson pour produire une musique kabyle qui en a beaucoup à révéler.

Sorif parle d’amour, d’intégration, de réalités joyeuses ou non, souvent décalées. Un tantinet déjanté, Sorif n’hésite pas à égratigner les chanteurs dits de fêtes en s’opposant à eux de manière humoristique.

Enfin, il s’aventure également dans l’interprétation de grands standards de la chanson kabyle comme le célèbre "Ay axxam" d’Akli Yahyatène, avec l’autorisation de ce dernier obtenue lors d’une rencontre émouvante en Kabylie. Akli Yahyatène a d’ailleurs apprécié sa version et lui a prodigué de nombreux conseils.

Disponible depuis juin 2016 en France et sur les plateformes de téléchargement, l’album sera dans les bacs en Algérie dès mars prochain aux éditions Padidou. S’en suivra également une tournée promotionnelle en Kabylie et pourquoi pas dans toute l’Algérie ! En attendant, nous aurons le plaisir de le retrouver sur la scène française en région parisienne et dans le nord.

La joie de vivre de Sorif et le rythme enthousiaste de ses titres lui permettent de communiquer avec son public lors de ses concerts de manière interactive. Il décomplexe très vite les personnes qui viennent le voir en leur ouvrant grand les bras et n’hésitant pas à se mêler à la foule.

Si vous en avez marre du froid et de la grisaille, venez vous réchauffer sur les musiques de Sorif, entre danse et sourire vous en ressortirez rechargés. Soyez nombreuses et nombreux !

Nassima Chillaoui

Sorif en concert

- Vendredi 10 février 21h au Royal Est (Paris 10ème)
https://www.facebook.com/events/1824896157784236/?ti=as

- Samedi 11 février 21h au Nouvôcosmos (Paris 13ème )
https://www.facebook.com/events/116881862158846/?ti=as

- Samedi 18 février 21h à l'Auberge de jeunesse (Lille) pour une soirée caritative.
Plus d'infos sur l'événement.
https://www.facebook.com/events/663931563776705/?ti=as

Plus d'articles de : Culture

Commentaires (0) | Réagir ?