Situation tendue à El Hoceima (Maroc) : répression policière impitoyable (Vidéos)

Le Rif vent debout.
Le Rif vent debout.

El Hoceima, dans la région berbère du Rif, des centaines de manifestants sont sortis dans la rue pour protester dans l'interdiction de la commémoration d'Abdelkrim El Khattabi, héros et chef de la République du Rif.

Abdelkrim El Khattabi est mort le 6 février 1963 au Caire. Dans sa région natale, des jeunes Rifains ont voulu rappeler la grandeur de ce résistant qui s'est dressé avec le peuple rifain contre les armées espagnole et française, c'était dans les années 1920. Mais le Makhzen en a décidé autrement en cette année 2017. L'événement interdit, les Rifains sortent dans la rue. Si l'on croit les nombreuses images qui nous sont parvenues à travers les réseaux sociaux, la situation est particulièrement tendue dans cette région habituée aux mouvements de protestation.

Pour éteindre les brandons de la colère populaire, les services de sécurité ont été dépêchés en force dans cette ville. Un bouclage systématique a été appliqué assez vite pour empêcher toute entrée de nouveaux manifestants. La police qui nie avoir utilisé des balles en caoutchouc ne s'est néanmoins pas privée de réprimer violemment les manifestations. Le face-à-face entre manifestants et policiers a duré plus d'une douzaine d'heures.

Yacine K.

Vidéos

Plus d'articles de : International

Commentaires (0) | Réagir ?