Les blogueurs poursuivis en justice ont enfreint la loi

Les blogueurs poursuivis en justice ont enfreint la loi

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh a affirmé mercredi à Alger que les blogueurs poursuivis en justice avaient enfreint la loi.

Répondant aux interrogations des députés de l'Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de l'examen des projets de loi portant code de procédure pénale et organisation judiciaire, M. Louh a indiqué que les blogueurs poursuivis en justice "sont des individus qui ont enfreint la loi", rappelant l'existence de textes de loi criminalisant "la diffamation, l'injure, l'incitation à la violence et l'établissement de liens avec des associations ou des réseaux ayant une qualification donnée".

"Les services de sécurité procèdent, dans le cadre de la Police judiciaire, à l'audition de ces individus pour les déférer devant la justice en cas de preuves les incriminant", a-t-il dit.

APS

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (3) | Réagir ?

avatar
Yacine Khalfi

Toutes ces lois sont conçues uniquement pour maintenir ce pouvoir en place. Et cela dure depuis juillet 1962. Certes, Ben Bella, Boumediene, Chadli et les autres n'existent plus. Mais ils ont pris le soin de laisser leurs héritiers, leurs protégés, leur progéniture et les prédateurs qui continuent à saigner le pays.

avatar
Rabah IBN ABDELAZIZ

Si Haroun, c'est les citoyens honnêtes qui sont derrière les barreaux et non les mafieux que vous cités ?, et le grand corrompu et voleur de plusieurs milliards de francs Suisses déniché par la cours des comptes ?. Il est devenu rab edjaïr depuis 1999 à ce jour. Salut à vous.

visualisation: 2 / 3