Le blogueur Merzoug Touati arrêté par la police à Bgayet

Merzoug Touati arrêté par la police pour ses activités sur la toile.
Merzoug Touati arrêté par la police pour ses activités sur la toile.

Blogueur actif, notamment à travers sa page facebook, Merzoug Touati a été arrêté par la police depuis une semaine, révèle sa famille à Elwatan.com.

Merzoug Touati est en garde à vue depuis mercredi dernier au commisariat central de Bgayet, ajoute elwatan.com. La famille a pris contact avec Me Salah Debouz pour défendre le prévenu. Un rapide coup d'oeil sur sa page facebook renseigne sur l'engagement de Merzoug Touati dans la dénonciation de certaines déclarations et événements. On peut y voir des vidéos, comme celle du ministre de la Communication avec un commentaire peu favorable. Pour autant, cet activisme sur les réseaux sociaux vaut désormais de sacrés ennuis au jeune blogueur.

Des policiers ont ainsi procédé à la perquisition de son domicile et ont saisi son ordinateur, révèle encore le site du quotidien El Watan qui précise que l'arrestation du jeune Touati est liée à ses publications sur Alhogra.com, un blog écrit en arabe et particulièrement virulent contre les hommes du régime.

Malheureusement l'arrestation de ce jeune blogueur n'est plus la première. Les autorités ont pris depuis quelques années la triste attitude de s'en prendre aux blogueurs isolés ou aux activistes de certaines organisations pour les faire taire.

Après avoir fermé tous les caneaux d'expression en Algérie, les autorités s'emploient à neutraliser les réseaux sociaux. Il est manifeste, en effet, que les hommes au pouvoir ne supportent plus que les jeunes blogueurs utilisent internet pour s'exprimer et disent tout le bien qu'ils pensent des responsables nationaux. La garde-à-vue du jeune Merzoug ne sera pas la dernière, puisqu'il y a une volonté claire et affirmée par le ministre de la Communication de "sévir" sur les électrons libres des réseaux sociaux.

Yacine K.

Plus d'articles de : Actualité

Commentaires (0) | Réagir ?