Charles-Henri Favrod, écrivain suisse ami de la Révolution algérienne, est mort

Charles-Henri Favrod.
Charles-Henri Favrod.

Le journaliste, photographe et écrivain suisse, Charles-Henri Favrod, ami de la Révolution algérienne, est décédé à Lausanne (Suisse) à l'âge de 89 ans, a-t-on appris lundi de son entourage.

Né en 1927, le défunt s'était intéressé à l'Algérie depuis 1952, année durant laquelle il réalisa son premier reportage sur la situation en Algérie pour le compte de la Gazette de Lausanne. Il publia, en 1956, une interview de Ferhat Abbas, devenu par la suite, le président du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA).

Charles-Henri Favrod, qui avait aidé des militants algériens, en Suisse et ailleurs, joua un rôle important dans la prise de contacts en Suisse entre des responsables de la Révolution et les autorités françaises en vue des négociations qui déboucheront sur les accords d'Evian signés en mars 1962.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'Algérie, notamment "La révolution algérienne" et "Le FLN en Algérie", publiés respectivement en 1959 et 1962. "Je dois beaucoup à l'Algérie. C'est elle qui m'a donné une conscience politique", avait témoigné Charles-Henri Favrod qui était aussi le fondateur du Musée de l'Elysée à Lausanne.

Le défunt avait fait don à la Direction nationale des archives des biens de sa fondation comprenant des documents, des livres et autres archives sur la Révolution algérienne, après avoir dissous sa fondation pour léguer ce fonds à l’Algérie eu égard à son fort attachement au pays.

Il avait organisé cette donation jusqu'aux dernières semaines de sa vie, en coordination avec son fils et l'ambassade d'Algérie en Suisse notamment.

Ces fonds documentaires précieux seront mis à la disposition des chercheurs pour enrichir et promouvoir la connaissance de l'histoire de l'Algérie.

Les Algériens retiendront que par cette donation, selon des diplomates en poste en Suisse, que "feu Charles-Henri Favrod, fidèle à son engagement, a œuvré pour la paix et le rétablissement de la vérité historique".

APS

Plus d'articles de : Décès

Commentaires (0) | Réagir ?