Le coût d'importation des céréales est de 2,54 milliards de dollars

Le coût d'importation des céréales est de 2,54 milliards de dollars

La facture d'importation des céréales (blé, maïs et orge) a baissé de près de 19% durant les onze premiers mois de 2016, en dépit d'une petite hausse des quantités importées, a appris l'APS auprès des Douanes.

Le coût d'importation des céréales a reculé à 2,54 milliards de dollars (mds usd) entre janvier et novembre 2016, contre 3,13 mds usd sur la même période de 2015, soit un recul de 18,95%.

Quant aux quantités importées, elles ont connu une légère augmentation en s'établissant à 12,35 millions de tonnes (Mt) contre 12,34 Mt (+0,1%), précise le Centre national de l'informatique et des statistiques des douanes (CNIS). Les céréales dont les quantités importées ont augmenté sont le blé dur et l'orge contrairement au blé tendre et au maïs.

Par catégorie de céréales, la facture d'importation du blé (tendre et dur) a reculé à 1,67 milliard usd contre 2,18 milliard usd (-23,21%), pour des quantités de 7,66 Mt contre 7,63 mt (+0,33%).

Pour le blé tendre, la facture d'importation s'est amenuisée à 1,13 milliard usd contre 1,48 milliard usd (-23,14%), avec des quantités importées qui ont baissé à 5,9 Mt contre 6,08 Mt (-3,08%).

Concernant le blé dur, la facture a reculé à 538,76 millions usd contre 703,04 millions usd (-23,4%), avec une hausse des quantités importées qui se sont établies à 1,76 Mt contre 1,54 Mt (+13,8%).

Quant au maïs, les importations se sont chiffrées à 717,72 millions usd contre 795,36 millions usd (-9,76 %) avec un volume importé de 3,84 Mt contre 3,99 Mt (-3,72 %). Pour l'orge, l'Algérie en a importé pour 148,76 millions usd contre 158,8 millions usd (-6,32 %) avec une quantité de 847.713 t contre 711.833 t (+19,1%).

La baisse de la facture d'importations des céréales, malgré une légère hausse globale des quantités importées, s'explique par le recul des cours sur les marchés mondiaux des céréales. Il est constaté que durant les huit premiers mois de 2016, le prix moyen à l'importation par l'Algérie du blé dur est passé à 311 dollars/tonne (usd/t) contre 461 usd/t sur la même période de 2015 (-32%).

Pour le blé tendre, le prix moyen à l'importation s'est établi à 192 usd/t contre 251 usd/t (-23%). Même tendance pour le maïs dont le prix moyen à l'importation par le pays a été de 185 usd/t contre 202 usd/t (-8%).

Dans son dernier rapport, l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué que l'année 2016 avait été marquée par une baisse constante des prix des céréales, qui ont chuté de 9,6% depuis 2015 et de 39% par rapport à leur niveau record enregistré en 2011. Ses prévisions prévoient que les réserves céréalières mondiales atteindront un niveau record d'ici la fin des campagnes agricoles de 2017.

Cette agence de l'ONU s'attend à ce que les stocks de céréales augmentent pour atteindre les 670 millions de tonnes en 2017, soit une hausse de 1,4% par rapport à la saison précédente.

APS

Plus d'articles de : Economie-Finance

Commentaires (0) | Réagir ?