Rassemblement des chibanis contre l’insécurité dans leurs foyers

Rassemblement des chibanis contre l’insécurité dans leurs foyers

Une centaine de citoyens et de militants de la cause humaine se sont rassemblés dans le hall du foyer Adoma afin d'apporter leur solidarité et leur soutien pour les Chibanis.

La semaine dernière, un chibani a été roué de coups et abandonné dans un état d’inconscience par une bande de voyous. D’ailleurs un de ses malfaiteurs a été interpelé et jugé mercredi en comparution immédiate.

Nasser Lajili, conseiller municipal et membre du collectif de solidarité des Chibanis et Kahina Bendaoud membre de l’association Algériens des deux rives et leurs amis (Addra) déplorent le sort réservé aux Chibanis, et dénoncent l’irresponsabilité du foyer Adoma à l’égard de ses derniers.

La présence du député PS, Alexis Bachelay, était salutaire pour les résidents, celui-ci a fait un discours demandant des mesures concrètes de sécurité au foyer Adoma, en s’engageant à mener des inspections dans les foyers.

Quant à Miloud, président du comité n’a pas mâché ses mots en accusant le foyer ADOMA de sa manque de responsabilité et de son échec dans son devoir de protection des Chibanis, déjà fragilisé par une longue vie laborieuse de construction de ponts, de bâtiments, de métros et de routes, après un train de vie pénible d’exploitation et de rémunération médiocre. Actuellement ils finissent leurs vieux jours avec une retraite maigre, qui n’assume même pas le minimum de dignité, dans des foyers insalubres, et accablés par un abandon collectif de l’Etat français et de leurs Etats d’origine d’Afrique du nord.

Suite à ce cri d’alarme et d’appel a la solidarité, Mme Elsa Faucillon, conseillère départementale (PCF), est également venue soutenir les Chibanis.

CP/Y. A.

Plus d'articles de : Algérie-France

Commentaires (0) | Réagir ?